Intoxications alimentaires et grossesse : les précautions à prendre dans la cuisine

Mis à jour le: Sep 1, 2021

La femme enceinte doit prendre certaines précautions lorsqu’elle prépare et cuisine des aliments pour éviter les intoxications alimentaires.

Les aliments contaminés par des bactéries ou des parasites peuvent parfois nous rendre malades et causer ce qu’on appelle une intoxication alimentaire. La grossesse est une période où le système immunitaire de la mère devient plus fragile. La femme enceinte court donc un plus grand risque de souffrir d’une intoxication alimentaire. La prudence est donc de mise, car certaines infections d’origine alimentaire peuvent avoir des conséquences néfastes sur sa santé et celle de son bébé.

En prenant certaines précautions lorsqu’elle prépare et cuisine des aliments, la femme enceinte diminue le risque que les aliments soient contaminés par des bactéries pouvant la rendre malade. Voici quelques conseils à respecter :

L’hygiène

  • Bien se laver les mains avec du savon avant de manipuler les aliments et après avoir touché la viande, la volaille, le poisson, les fruits de mer et des œufs crus.
  • Laver régulièrement les linges à vaisselle.
  • Nettoyer les sacs d’épicerie réutilisables pour éviter une possible contamination des prochains aliments.

La préparation

  • Bien nettoyer les surfaces de travail et les comptoirs.
  • Utiliser du matériel de cuisine propre.
  • Laver les fruits et les légumes à l’eau courante.
  • Nettoyer à fond tout ce qui a pu entrer en contact avec les aliments crus suivants : viandes, volailles, poissons, fruits de mer ou œufs. Par exemple, ne pas réutiliser une planche à découper qui a servi à couper une viande crue pour ensuite y couper des fruits. Il est important de bien la nettoyer avant de l’utiliser de nouveau.

La cuisson

  • Bien cuire les viandes, volailles, poissons, fruits de mer et les œufs. Une bonne cuisson permet de détruire les bactéries susceptibles de causer une infection d’origine alimentaire.
  • À noter que la couleur de la chair de la viande ou de la volaille bien cuite ne devrait pas rouge, ni rosée. Le jus qui s’écoule de la viande bien cuite est clair et ne contient pas de sang. Les œufs bien cuits ne sont pas coulants.

Pour savoir si les aliments sont bien cuits, consulter le tableau des températures de cuisson sécuritaires du guide Mieux-vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans.

La conservation

  • Conserver les aliments qui doivent être réfrigérés ou congelés aux bonnes températures (entre 0 et 4 °C au réfrigérateur ou à -18 °C au congélateur.)
  • Éviter de laisser les aliments périssables (viandes, volailles, poissons, fruits de mer, œufs et produits laitiers) et les mets qui en contiennent à la température de la pièce trop longtemps. Il est important de les rangez au froid le plus rapidement possible pour éviter le risque de contamination par les bactéries.
  • Refroidir les restes d’aliments rapidement et éviter de les réchauffer à plusieurs reprises.
  • Respecter les dates de péremption (dates « meilleur avant ») pour les aliments périssables comme les viandes, les volailles, les poissons et les fruits de mer. Pour d’autres aliments, les dates de péremption ne sont pas toujours pertinentes. Il peut être sécuritaire de consommer certains aliments même après la date limite de conservation. Pour plus d’information, visionnez la capsule vidéo : la vérité sur les dates de péremption.

Pour connaître la durée de conservation de différents aliments, consultez le thermoguide, un outil du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).

La congélation et la décongélation

Pour diminuer les risques de contamination par les bactéries, il est important de congeler et de décongeler les aliments prudemment. Pour plus d’informations, nous vous conseillons l’article Comment congeler et décongeler les aliments de façon sécuritaire ?

Ces conseils permettent de réduire le risque de contracter une intoxication alimentaire. En plus des précautions à prendre lors de la préparation des repas, saviez‑vous que certains aliments ne doivent pas être consommés durant la grossesse parce qu’ils sont plus susceptibles de contenir des bactéries? Pour les découvrir, consultez l’article Intoxications alimentaires et grossesse: les aliments à éviter.

 

Références

Gouvernement du Canada. (2019). La salubrité des aliments pour les femmes enceintes.

https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/salubrite-aliments-pour-populations-vulnerables/salubrite-aliments-pour-femmes-enceintes.html

Santé Canada. (2015). La salubrité des aliments pour les femmes enceintes.

https://www.canada.ca/content/dam/canada/health-canada/migration/healthy-canadians/alt/pdf/eating-nutrition/healthy-eating-saine-alimentation/safety-salubrite/vulnerable-populations/pregnant-enceintes-fra.pdf

Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans. (2021). Prévention des infections d’origine alimentaire.

https://www.inspq.qc.ca/mieux-vivre/grossesse/l-alimentation-pendant-grossesse/prevention-infections-d-origine-alimentaire

US Food and drug administration (FDA). (2020). Food safety for pregnant women, Their Unborn Babies and Children Under Five.

http://www.fda.gov/downloads/Food/FoodborneIllnessContaminants/UCM312787.pdf





 
Ressources









 

En collaboration avec les intervenantes du Dispensaire

Contenu qui pourrait vous interesser

Commentaires

Suivez-nous

1,910FansLike
66FollowersFollow
147SubscribersSubscribe

DERNIERS AJOUTS

PRINCIPAUX PARTENAIRES
PARTENAIRES

Slide Slide Slide Slide Slide