Quelle quantité de nourriture devez-vous donner à votre bébé lorsqu’il commence à manger?

Mis à jour le: No revision

L’important, c’est de respecter les signaux de faim et de satiété de votre bébé. Chaque bébé a un appétit qui lui est propre. En tant que parent, vous n’avez qu’à vous soucier de la qualité de l’alimentation et c’est à votre bébé de déterminer la quantité consommée.

Meilleures pratiques

La quantité de nourriture qu’un bébé devrait manger n’est pas une science infuse. L’appétit de votre bébé est donc le meilleur guide pour déterminer la quantité de nourriture à lui donner. En effet, votre bébé est particulièrement à l’écoute de ses signaux de faim et de satiété.

Voici les signaux qui indiquent qu’un bébé a faim :

  • Il s’intéresse à la nourriture qui lui est présentée;
  • Il ouvre la bouche pour recevoir la nourriture;
  • Il devient contrarié si la nourriture lui est retirée.

D’un autre côté, il démontre les signes suivants s’il n’a plus faim :

  • Il s’incline vers l’arrière;
  • Il tourne la tête en direction opposée à la nourriture;
  • Il ferme la bouche quand la nourriture lui est présentée;
  • Il repousse la cuillère;
  • Il boude ou pleure.

L’appétit de votre bébé varie au fil des jours; la quantité consommée de nourriture est donc variable d’un jour à l’autre. L’appétit dépend de plusieurs facteurs, comme les poussées de croissances et la consommation de lait. Le lait maternel ou la préparation commerciale pour nourrisson est l’aliment le plus important des 9 à 12 premiers mois.

Les comportements à éviter

Il ne faut pas forcer votre bébé à manger; non seulement le repas devient un moment stressant, mais ce comportement favorise une mauvaise relation avec l’alimentation. Il n’est pas recommandé de forcer le bébé à manger dans le but qu’il fasse ses nuits. Les études montrent que cette pratique ne comporte aucun avantage. Au contraire, elle nuirait à la reconnaissance des signaux de faim et de satiété et viendrait contrecarrer la capacité du bébé à réguler son apport alimentaire. Le sommeil est un besoin physiologique qui ne doit pas confondu avec l’alimentation.

Quantités approximatives

À l’introduction des aliments solides, il faut s’attendre à ce que votre bébé n’en mange que quelques bouchées à la fois. Il s’adapte aux nouveaux goûts, aux nouvelles textures; le lait maternel (ou la préparation commerciale pour nourrissons) demeure l’aliment qui lui procure la majorité des nutriments dont il a besoin. Votre bébé consommera probablement la même quantité de lait qu’auparavant et la fréquence des boires demeurera inchangée.

Au début, votre bébé mangera des aliments solides une fois ou plus par jour. Puis, la fréquence augmentera progressivement; votre bébé en mangera 2 ou 3 fois par jour, et possiblement lors des collations. Vers l’âge de 9 mois, l’on peut envisager 3 repas avec des aliments complémentaires. Vers l’âge de 12 mois, un horaire régulier (déjeuner, diner, souper et collations au besoin) est souhaitable.

Astuce

Pour éviter le gaspillage, verser de petites quantités de nourriture dans le plat de bébé et en rajouter au besoin.

Faisons du repas un moment de détente et de découverte. Laissons bébé manger à sa faim sans rien forcer.


 

 

En collaboration avec les intervenantes du Dispensaire

Contenu qui pourrait vous interesser

Commentaires

Suivez-nous

1,910FansLike
66FollowersFollow
36SubscribersSubscribe

DERNIERS AJOUTS

PRINCIPAUX PARTENAIRES
PARTENAIRES

Slide Slide Slide Slide Slide