Comment prévenir l’anémie chez la femme enceinte qui ne consomme pas de viande ?

Mis à jour le: Feb 26, 2021

La future maman devra manger une variété d’aliments riches en fer accompagnés d’aliments riches en vitamine C. Elle doit aussi limiter les aliments qui peuvent réduire l’absorption du fer tels que le thé et le café.

Les sources de fer

L’anémie est courante chez les femmes enceintes, peu importe leur alimentation. Or, le fait de ne pas consommer de viande, de volaille, de poisson et de fruits de mer, qui sont les aliments les plus riches en fer, augmente le risque d’anémie pendant la grossesse.Les personnes végétariennes, et particulièrement les personnes végétaliennes, doivent manger presque deux fois plus de fer puisque le type de fer qu’elles consomment, d’origine végétale, est moins bien utilisé (fer non hémi que). D’ailleurs, leurs réserves de fer sont souvent moins grandes que chez les personnes qui consomment de la viande.

Le supplément prénatal, qui doit contenir au minimum 16 mg de fer, est recommandé pour toutes les femmes enceintes. Il comble une bonne partie des besoins en fer, mais il est important d’inclure des aliments riches en fer  à tous les jours pour combler le reste des besoins, surtout pour la femme qui n’inclut pas de sources de fer animale.

Optimiser l’absorption du fer

Combiner une source de fer avec une source de vitamine C permet d’augmenter l’absorption du fer. La vitamine C se trouve principalement dans les fruits et légumes.

Voici quelques exemples de combinaisons:

 

Sources en fer

Sources de vitamine C

Dahl de lentilles 2 clémentines
Chili avec haricots rouges Poivrons (ajoutés à la recette)
Gruau instantané 125 ml de fraises

Le thé et le café peuvent réduire l’absorption du fer. Il est conseillé d’en prendre au maximum 2 tasses  par jour, à l’extérieur des repas. Le trempage des légumineuses, des noix et des céréales pourrait aussi augmenter l’absorption du fer qu’elles contiennent.

Pourquoi est-il si important de prévenir l’anémie ?

L’anémie pendant la grossesse est associée à un risque d’accouchement prématuré et un plus petit poids à la naissance. Elle peut aussi diminuer les réserves en fer que le bébé aura accumulé à la naissance, le mettant lui-même plus à risque d’anémie dans sa première année de vie.

La femme à risque d’anémie ou qui développe de l’anémie pourrait bénéficier d’une évaluation nutritionnelle avec un nutritionniste qui l’aidera à prendre en charge son alimentation.

 

Références

Auerbach M et Handy HJ. (2021). Anemia in pregnancy UptoDate.



Baroni, L., Goggi, S., Battaglino, R., Berveglieri, M., Fasan, I., Filippin, D., Griffith, P., Rizzo, G., Tomasini, C., Tosatti, M. A. & Battino, M. A. (2018). Vegan Nutrition for Mothers and Children: Practical Tools for Healthcare Providers. Nutrients 2019, 11(5).



Institute of Medicine. 2006. Dietary Reference Intakes: The Essential Guide to Nutrient Requirements. Washington, DC: The National Academies Press.



Santé Canada. (2020). La caféine et la grossesse. https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/grossesse/cafeine.html



 
Ressources

Diététistes du Canada. (2014).Les sources alimentaire de fer.



Diététistes du Canada. (2010).Augmenter votre apport en fer.



Diététistes du Canada. (2010).Lignes directrices en matière d’alimentation pour les végétaliens.



 

En collaboration avec les intervenantes du Dispensaire

Contenu qui pourrait vous interesser

Commentaires

Suivez-nous

1,910FansLike
64FollowersFollow
15SubscribersSubscribe

DERNIERS AJOUTS

PRINCIPAUX PARTENAIRES
PARTENAIRES

Slide Slide Slide Slide Slide