Allaitement et alcool : quoi en penser ?

Mis à jour le: No revision

L’alcool passe dans le lait maternel et pourrait poser un risque pour l’allaitement et pour bébé. Cependant, une consommation faible et occasionnelle d’alcool n’est pas une contre-indication à l’allaitement. Si vous allaitez et choisissez de prendre une boisson alcoolisée à l’occasion, vous pouvez prendre certaines précautions pour limiter la quantité d’alcool transmise à bébé.

La science a récemment démontré que pour l’ensemble de la population, toute quantité d’alcool entraînerait un risque pour la santé. Éviter de boire de l’alcool est donc le choix le plus sécuritaire pour tout le monde. Se limiter à une consommation d’alcool faible et occasionnelle permettrait cependant de diminuer les risques de l’alcool sur la santé. Cela correspond à 1 à 2 consommations par semaine.

Les risques de la prise d’alcool pendant l’allaitement

Les risques pour bébé

Une partie de l’alcool bu par une mère passe dans son lait maternel. Comme pour les adultes, toute quantité d’alcool ingéré par bébé peut poser un risque pour sa santé. De plus, il faut considérer qu’un bébé n’élimine pas l’alcool aussi rapidement qu’un adulte. Il est donc plus sensible aux effets de l’alcool.

Dans certains cas, la prise d’alcool pendant l’allaitement pourrait :

  • Diminuer le temps et la qualité de sommeil de bébé dans les heures qui suivent la prise d’alcool ;
  • Affecter le développement ou la croissance de bébé, surtout en cas de prise d’alcool élevée ou régulière.

Les risques pour l’allaitement

La prise d’alcool peut diminuer le réflexe d’éjection et la production de lait maternel pendant quelques heures. Bébé pourrait donc recevoir moins de lait qu’à l’habitude durant cette période.

Prudence pour les parents

Les nouveaux parents doivent aussi considérer que l’alcool pourrait les affecter plus qu’avant l’arrivée de bébé. Boire quelques consommations d’alcool pourrait donc affecter leurs capacités plus que prévues. Il est donc préférable de limiter sa consommation d’alcool.

Conseils pour diminuer les risques

Puisque toute quantité d’alcool ingéré par bébé peut poser un risque pour sa santé, certaines mères vont préférer s’abstenir de boire de l’alcool pendant l’allaitement.

Cependant, si vous désirez prendre de l’alcool, sachez qu’une consommation faible et occasionnelle d’alcool n’est pas une contre-indication à l’allaitement. En effet, l’allaitement procure beaucoup de bienfaits pour vous et votre bébé. Continuer à allaiter même si buvez un verre d’alcool à l’occasion est mieux que d’arrêter complètement l’allaitement. De plus, vous pouvez prendre certaines précautions pour minimiser la quantité d’alcool qui est transmise à bébé.

Si vous allaitez et choisissez de prendre une boisson alcoolisée à l’occasion, le Dispensaire recommande :

  • d’attendre 2 à 3 heures par consommation avant d’allaiter bébé ;
  • d’éviter de boire de l’alcool pendant la période de l’initiation à l’allaitement.

Attendre 2 à 3 heures avant d’allaiter bébé

La quantité d’alcool dans le lait maternel diminue avec le temps. En général, un délai de 2 à 3 heures pour chaque consommation d’alcool permet d’éliminer l’alcool de votre lait maternel. Cependant, ce délai varie d’une femme à l’autre et dépend de plusieurs facteurs. Il ne garantit donc pas l’absence d’alcool dans votre lait.

Si vous désirez boire de l’alcool, vous pouvez planifier votre allaitement pour réduire l’exposition de bébé à l’alcool. Voici quelques conseils :

  • Allaitez bébé juste avant de boire de l’alcool ;
  • Attendez 2 à 3 heures pour chaque consommation d’alcool avant de donner le sein à nouveau à bébé. Par exemple, si vous prenez 2 consommations d’alcool lors d’une occasion spéciale, vous devrez attendre 4 à 6 heures ;
  • Préparez-vous en tirant votre lait à l’avance et en le conservant au réfrigérateur ou au congélateur. Cela vous permettra d’offrir un lait qui ne contient pas d’alcool si bébé a faim durant la période d’attente.

Si vos seins sont engorgés parce que vous retardez la tétée, exprimez votre lait maternel et jetez-le. Cependant, cette pratique ne diminuera pas la quantité d’alcool présente dans votre lait maternel.

La période d’initiation à l’allaitement

La période d’initiation à l’allaitement correspond à une période d’apprentissage pour maman et bébé. Durant cette période, les boires sont généralement irréguliers et rapprochés. Durant ces premières semaines, mettre bébé au sein à chaque boire est préférable pour lui apprendre à bien prendre le sein. Cela permet aussi de stimuler la production de lait.

Le Dispensaire recommande d’éviter de prendre de l’alcool durant cette période pour les raisons suivantes :

  • dans les premières semaines, les seins laissent passer une plus grande quantité d’alcool dans le lait maternel ;
  • vous ne pourrez probablement pas attendre 2 à 3 heures avant de mettre bébé au sein à nouveau ;
  • l’alcool pourrait affecter votre production de lait qui n’est pas encore bien établie.

Si vous avez des questions en lien avec la prise d’alcool pendant l’allaitement, discutez-en avec une professionnelle ou un professionnel de la santé.

Pour plus d’informations sur les premières semaines d’allaitement :

Références

Anderson P. O. (2018). Alcohol Use During Breastfeeding. Breastfeeding medicine: the official journal of the Academy of Breastfeeding Medicine, 13(5), 315–317.

https://doi.org/10.1089/bfm.2018.0053

Breastfeeding Challenges: ACOG Committee Opinion, Number 820. (2021). Obstetrics and gynecology, 137(2), e42–e53.

https://doi.org/10.1097/AOG.0000000000004253

Center for disease control and prevention. (2022). Alcohol. U.S. Department of Health & Human Services

https://www.cdc.gov/breastfeeding/breastfeeding-special-circumstances/vaccinations-medications-drugs/alcohol.html

Drugs and Lactation Database (LactMed) [Internet]. Bethesda (MD): National Library of Medicine (US); 2006-. Alcohol. [Updated 2022 Jan 18].



Gouvernement du Canada. (2022). La nutrition du nourrisson né à terme et en santé : Recommandations de la naissance à six mois.

https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/guide-alimentaire-canadien/ressources/nutrition-nourrisson/nutrition-nourrisson-terme-sante-recommandations-naissance-six-mois.html

Haastrup, M. B., Pottegård, A., & Damkier, P. (2014). Alcohol and breastfeeding. Basic & clinical pharmacology & toxicology, 114(2), 168–173.

https://doi.org/10.1111/bcpt.12149

Institut national de santé publique. (2022). Composition du lait humain. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à 2 ans.

https://www.inspq.qc.ca/mieux-vivre/alimentation/lait/composition-du-lait-humain

Institut national de santé publique. (2022). Combiner sein et biberon. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à 2 ans.

https://www.inspq.qc.ca/mieux-vivre/alimentation/nourrir-bebe-au-sein/combiner-sein-et-biberon

Kellams, A. (2022). Breastfeeding: Parental education and support. UpToDate.

https://www.uptodate.com/contents/breastfeeding-parental-education-and-support?search=breastfeeding%20alcohol&source=search_result&selectedTitle=1~150&usage_type=default&display_rank=1#H1026450648

Paradis, C., P. Butt, K. Shield, N. Poole, S. Wells, T. Naimi, A. Sherk et les groupes d’experts scientifiques des Directives de consommation d’alcool à faible risque. (2022). Le projet d’actualisation des Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada : rapport final pour consultation publique. Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances.

https://www.ccsa.ca/sites/default/files/2023-01/Canada%27s%20Guidance%20on%20Alcohol%20and%20Health%20Final%20Report_fr_l.pdf

Practice-base evidence in nutrition. (2022). Infant nutrition-Breasfeeding. Key practice points.

https://www.pennutrition.com/KnowledgePathway.aspx?kpid=2018&pqcatid=146&pqid=4102&kppid=4103&book=Evidence&num=1#References

Sachs, H. C., & Committee On Drugs (2013). The transfer of drugs and therapeutics into human breast milk: an update on selected topics. Pediatrics, 132(3), e796–e809.

https://doi.org/10.1542/peds.2013-1985

 

 

En collaboration avec les intervenantes du Dispensaire

Contenu qui pourrait vous interesser

Commentaires

Suivez-nous

1,910FansLike
65FollowersFollow
219SubscribersSubscribe

DERNIERS AJOUTS

PRINCIPAUX PARTENAIRES
PARTENAIRES

Slide Slide Slide Slide Slide