À quel rythme peut-on présenter de nouveaux aliments lorsque bébé commence à manger?

Mis à jour le: Jan 11, 2021

Il existe différentes méthodes d’introduction des aliments. Généralement, les aliments complémentaires peuvent être introduits librement, sans attendre entre chacun Seuls les aliments allergènes font exception. 

La méthode « traditionnelle »

Avec la méthode traditionnelle, un nouvel aliment est introduit à la fois, puis l’on attend deux ou trois jours avant de présenter un autre aliment. Ainsi, si le bébé présente une réaction allergique, l’on sait aussitôt quel est l’aliment responsable.

Cette méthode permet d’identifier plus facilement l’aliment en cause en cas de réaction allergique. Toutefois, à part pour les principaux aliments allergènes, le risque de réaction allergique est très faible. D’un côté, Le recours à cette méthode permet à l’enfant de s’habituer au goût de chaque nouvel aliment qui lui est offert. D’un autre côté, le nombre d’aliments auxquels l’enfant est exposé jusqu’à l’âge de 10 mois s’en trouve restreint. Or, l’exposition à différents goût et textures au cours de la première année de vie favoriserait l’acceptation par l’enfant d’une gamme élargie d’aliments.

La méthode « flexible »

Selon la méthode flexible, les aliments ne figurant pas dans la liste des principaux aliments allergènes sont introduits librement. La Société canadienne de pédiatrie (SCP) suggère qu’il n’est pas nécessaire d’attendre quelques jours avant d’introduire un nouvel aliment dans l’alimentation du bébé. Selon la SCP, seuls les aliments allergènes devraient être offerts un à la fois; en laissant s’écouler quelques jours avant la présentation d’un nouvel aliment allergène, l’on peut mieux détecter une réaction allergique s’il y a lieu.

Cette méthode permet d’exposer bébé à plusieurs aliments au cours des premiers mois de l’alimentation solide. Elle est plus simple pour les parents qui n’ont qu’à se soucier de l’introduction des allergènes prioritaires sans égard aux autres aliments. Si l’on pressent que l’enfant est sujet à une réaction allergique, mieux vaut discuter avec un professionnel de la santé pour savoir quelle serait l’approche à adopter.

Quelques conseils quant à l’introduction des aliments allergènes

Les réactions allergiques peuvent survenir jusqu’à trois jours après l’exposition à l’allergène et parfois nécessiter plus d’une exposition. Il est donc recommandé d’offrir le nouvel aliment au moins deux fois au cours de la période d’essai de trois jours. Il est préférable d’introduire les nouveaux aliments le matin, pour être en mesure de surveiller le bébé dans les heures qui suivent et détecter une réaction allergique, s’il y a lieu.

Par la suite, chaque nouvel aliment qui a été accepté et toléré (sans réaction allergique) doit continuer d’être offert régulièrement au bébé, même lorsqu’un nouvel aliment est introduit. En suivant ce rythme, un mois après le début de l’introduction des aliments complémentaires, le bébé devrait consommer des aliments solides deux ou trois fois par jour et être exposé à une bonne variété d’aliments. Il est recommandé de conserver la même routine chaque jour.

Contrairement aux anciennes recommandations, il n’est plus conseillé de retarder l’introduction des aliments allergènes prioritaires.

Si le bébé présente des signes ou des symptômes d’allergie, il faut consulter le médecin le plus rapidement possible. En cas de choc anaphylactique, il faut se diriger au service d’urgence immédiatement.

Références

Fewtrell M, Bronsky J, Campoy C, Domellöf M, Embleton N, Fidler Mis N, Hojsak I, Hulst JM, Indrio F, Lapillonne A, Molgaard C. (2017). Complementary Feeding: A Position Paper by the European Society for Paediatric Gastroenterology, Hepatology, and Nutrition (ESPGHAN) Committee on Nutrition, Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition.



Fleischer DM. (2020). Introducing highly allergenic foods to infants and children. UptoDate



PEN. (2019). Infant Nutrition – Complementary Feeding – Summary of recommendations and evidence. PEN: practice-based evidence in nutrition



Santé Canada (2015). La nutrition du nourrisson né à terme et en santé : Recommandations pour l’enfant âgé de 6 à 24 mois. Repéré à :

http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/nutrition/infant-nourisson/recom/recom-6-24-months-6-24-mois-fra.php

 

 

En collaboration avec les intervenantes du Dispensaire

Contenu qui pourrait vous interesser

Commentaires

Suivez-nous

1,910FansLike
66FollowersFollow
147SubscribersSubscribe

DERNIERS AJOUTS

PRINCIPAUX PARTENAIRES
PARTENAIRES

Slide Slide Slide Slide Slide