Les produits germés sont-ils sécuritaires durant la grossesse?

Mis à jour le: Mar 15, 2022

Non, les produits germés crus sont déconseillés durant la grossesse à cause du risque d’intoxication alimentaire. Ils sont sécuritaires uniquement s’ils sont bien cuits.

Qu’est-ce qu’un produit germé?

Les produits germés ou germinations incluent :

–  Les légumineuses germées (les haricots mungo ou fèves germées, lentilles, pois chiches, etc.) ;

–  Les grains germés (sarrasin, seigle, blé, etc.) ;

–  Les pousses de luzerne (alfafa), de soya, de trèfle, de radis, de pois, de tournesol, de moutarde, etc.

Ceux-ci ne sont pas recommandés durant la grossesse, car ils représentent un risque d’intoxication alimentaire causé par des bactéries comme la salmonelle ou l’E. Coli.

Comment est-ce que les bactéries se logent dans les produits germés ?

Les bactéries peuvent entrer dans les graines germées par les fissures de la coque avant que les pousses soient cultivées. Une fois que les bactéries ont infiltré la coque, il est très difficile de les déloger, et ce, même si les germinations sont lavées sous l’eau ou avec du savon.

De plus, comparés à d’autres produits végétaux, les aliments germés requièrent des conditions humides et chaudes pour grandir ; cela encourage davantage la croissance de bactéries qui peuvent entraîner des intoxications alimentaires.

Pourquoi est-ce que les femmes enceintes doivent faire attention ?

Comme la femme enceinte a un système immunitaire affaibli, elle est plus à risque de développer une intoxication alimentaire. Les bactéries qui causent l’infection peuvent se rendre jusqu’au bébé et mettre sa santé à risque.

Il est donc recommandé d’éviter les produits germés pendant la grossesse à moins qu’ils ne soient cuits avant la consommation. Réchauffer légèrement les germinations n’est pas suffisant pour détruire les bactéries. Lorsqu’on cuit les produits germés et qu’ils atteignent une certaine température, la chaleur tue les bactéries, réduisant le risque d’intoxication alimentaire.

Comment apprêter les germinations de façon sécuritaire ?

Plusieurs germinations sont couramment utilisées dans des plats crus. En effet, les germinations plus délicates comme la luzerne ou les pousses de tournesol sont souvent appréciées dans des salades ou des sandwichs. Malheureusement, cette façon de consommer les produits germés n’est pas recommandée durant la grossesse.

Il est important de cuire les germinations complètement de sorte qu’il y a de la vapeur visible durant la cuisson et qu’ils deviennent chauds jusqu’au milieu. Par exemple, vous pouvez ajouter des fèves germées, des pousses de soya ou des haricots germés dans un sauté. Cependant, il faut les faire cuire un certain temps, et non seulement les ajouter à la fin pour les ramollir.

De même, s’ils sont ajoutés dans une soupe tonkinoise, il faut bien les faire cuire d’avance à la vapeur ou les faire bouillir dans le bouillon de la soupe. Le même principe s’applique avec un Pad Thai ou tout autre plat de nouilles : les produits germés doivent être bien cuits pour que le plat soit sécuritaire.

Comment savoir si les produits germés sont frais ?

Les produits germés sont aussi reconnus pour leur courte durée de vie. C’est pourquoi il faut savoir comment bien les garder au réfrigérateur et savoir reconnaître s’ils sont encore frais. En règle générale, les produits germés se gardent trois jours au réfrigérateur.

Lorsqu’elles sont fraîches, les germinations sont brillantes et croquantes. Ensuite, elles commencent à changer de couleur, elles ramollissent et peuvent devenir juteuses. Lorsque les germinations atteignent ce stade, il faut les jeter. Évidemment, dépassé ce stade, quand les germinations deviennent visqueuses ou dégagent une mauvaise odeur, il faut aussi éviter des consommer.

En conclusion

Il faut consommer les produits germés avec précaution durant la grossesse. Toute préparation de germinations crues est déconseillée. De plus, il faut s’assurer que les produits germés sont bien frais avant de les faire cuire. Finalement, les germinations doivent cuire un certain temps à haute température afin de réduire les risques d’intoxications alimentaires.

Références

National Health Service. (2019). Sprouted seeds safety advice.

http://www.nhs.uk/Livewell/homehygiene/Pages/sprouted-seeds-advice.aspx

Centers for Disease Control and Prevention. (2022). Foods that can cause food poisoning.

https://www.cdc.gov/foodsafety/foods-linked-illness.html#sprouts

U.S Food and Drug administration. (2018). Food safety for Moms-to-be: Safe Eats fruits, veggies & juices.

http://www.fda.gov/Food/ResourcesForYou/HealthEducators/ucm082417.htm

U.S Food and Drug administration. (2018). What is foodborne illness?

https://www.fda.gov/food/people-risk-foodborne-illness/what-foodborne-illness-food-safety-moms-be

Gouvernement du Canada. (2021). La salubrité des aliments pour les femme enceintes.

https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/salubrite-aliments-pour-populations-vulnerables/salubrite-aliments-pour-femmes-enceintes.html

Food Standards Agency. (2018). How to cook your food to prevent food poisoning.

https://www.food.gov.uk/safety-hygiene/cooking-your-food

MAPAQ. (2012). Thermoguide: Frais, c’est meilleur !

https://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/publications/thermoguide.pdf

Academy of Nutrition and Dietetics. (2021). Are sprouts safe to eat?

https://www.eatright.org/homefoodsafety/safety-tips/food/are-sprouts-safe-to-eat

 

 

Michelle St-Jacques, étudiante en nutrition

En collaboration avec les intervenantes du Dispensaire

Contenu qui pourrait vous interesser

Commentaires

Suivez-nous

1,910FansLike
65FollowersFollow
221SubscribersSubscribe

DERNIERS AJOUTS

PRINCIPAUX PARTENAIRES
PARTENAIRES

Slide Slide Slide Slide Slide