Durant l’allaitement, est-il recommandé de faire un régime pour perdre du poids  ?

Mis à jour le: No revision

Après l’accouchement, la mère a besoin d’énergie pour bien récupérer de l’accouchement. L’allaitement demande aussi beaucoup d’énergie au corps de la mère. Que la mère allaite ou non, les régimes pour précipiter la perte de poids ne sont pas recommandés.

L’importance de l’alimentation durant l’allaitement

Après la naissance du bébé, l’alimentation de la mère est importante. Une alimentation équilibrée lui permettra de bien récupérer de l’accouchement et de rétablir ses réserves en vitamines et minéraux. Une mère qui allaite a aussi besoin de plus d’énergie pour combler les besoins de son corps qui sont augmentés en lien avec l’allaitement. Quoiqu’elle soit importante, l’alimentation de la mère n’a pas besoin d’être parfaite afin de produire du lait de qualité en quantité suffisante pour le bébé . Même si vous sautez un repas à l’occasion ou que vous mangez un peu moins bien au cours d’une journée, votre lait sera toujours adapté pour votre bébé.

Étant donné qu’allaiter demande beaucoup d’énergie au corps de la maman, la mère qui allaite a souvent une faim plus grande. Pour aider à fournir ce surplus d’énergie, il est important d’écouter votre faim et d’avoir une alimentation variée. Le corps puisera aussi une partie de son énergie dans les réserves de masses grasses que vous avez accumulées pendant la grossesse.

Les régimes amaigrissants, non merci!

Que la mère allaite ou non, vouloir précipiter la perte de poids en recourant à des régimes amaigrissants ou restrictifs est fortement déconseillé. Quand on fait un régime, on n’écoute pas les besoins de notre corps, mais plutôt les règles qu’on s’impose. Les régimes mettent la mère à risque de carences nutritionnelles. De plus, une diète très sévère et pauvre en calories peut entraîner une diminution de la production de lait maternel. Les régimes peuvent aussi avoir plusieurs autres impacts négatifs sur la santé physique et psychologique de la mère.

Quand la maman prive son corps de certains aliments ou qu’elle limite la quantité d’aliments, cela peut entraîner une baisse d’énergie. Elle se retrouve donc plus fatiguée quand, en fait, elle a besoin d’énergie pour allaiter et pour bien s’occuper d’elle et de son bébé. De plus, suivre un régime peut aussi causer des changements d’humeur, de l’irritabilité, des maux de tête ou même du stress. Bref, rien dont une maman a besoin ! Le stress et la fatigue sont des facteurs qui peuvent diminuer la production de lait maternel.

De toute façon, les régimes ne sont pas des façons saines de perdre du poids et ils ne sont pas efficaces pour le maintien du poids à long terme. En effet, la majorité des personnes qui tentent un régime amaigrissant vont reprendre le poids perdu et même plus dans les cinq années qui suivent. De plus, les régimes restrictifs peuvent entraîner le développement d’une relation malsaine avec la nourriture et le corps.

La perte de poids varie d’une femme à l’autre

Après l’accouchement, la perte de poids devrait se faire en douceur, soit naturellement et graduellement. Votre corps a pris 9 mois pour créer votre bébé, il est donc normal que la perte de poids se fasse graduellement sur plusieurs mois. La perte de poids survient différemment d’une femme à l’autre et est influencée par une multitude de facteurs. Il faut aussi comprendre que chaque corps est unique et différent, c’est ce qui fait sa beauté !

Au lieu de suivre un régime et de vous concentrer sur poids sur la balance :

  • Concentrez-vous sur votre allaitement et le temps passé avec votre bébé. Ces précieux moments passent si vite !
  • Soyez bienveillante envers votre nouveau corps. Tentez de voir tout ce que votre corps vous permet d’accomplir tel que bouger, allaiter votre bébé et le caresser.
  • Misez plutôt sur de bonnes habitudes de vie : Manger sainement, écouter sa faim, bouger pour le plaisir, bien gérer son stress et avoir de bonnes habitudes de sommeil, etc.

Références

Alberta Health Services (2018). Nutrition Guideline. Nutrition for the Breastfeeding Mother.

https://www.albertahealthservices.ca/assets/info/nutrition/if-nfs-ng-nutrition-for-the-breastfeeding-mother.pdf

Bacon, L., Aphramor, L. Weight Science: Evaluating the Evidence for a Paradigm Shift. Nutr J 10, 9 (2011).

https://doi.org/10.1186/1475-2891-10-9

Butte, N.F. & Stuebe, A. (Octobre 2021). Maternal nutrition during lactation. UpToDate.

https://www.uptodate.com/contents/maternal-nutrition-during-lactation?search=Maternal%20nutrition%20during%20lactation&source=search_result&selectedTitle=1~150&usage_type=default&display_rank=1

Équilibre. Lévy-Ndejuru. J. (2020) comment améliorer ses habitudes alimentaires sans se mettre au régime ?

https://equilibre.ca/comment-ameliorer-ses-habitudes-alimentaires-sans-se-mettre-au-regime/

Hodgkinson, E., Smith, D.M. & Wittkowski, A. (2014). Women’s experiences of their pregnancy and postpartum body image: a systematic review and meta-synthesis. Pregnancy and Childbirth, 14, 1–11.



INSPQ (2021). Le corps après l’accouchement. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans.

https://www.inspq.qc.ca/mieux-vivre/accouchement/premiers-jours/corps-apres-l-accouchement#:~:text=Pour%20r%C3%A9cup%C3%A9rer%20de%20l’accouchement,de%20temps%20pour%20se%20remettre.

 

 

En collaboration avec les intervenantes du Dispensaire

Contenu qui pourrait vous interesser

Commentaires

Suivez-nous

1,910FansLike
67FollowersFollow
150SubscribersSubscribe

DERNIERS AJOUTS

PRINCIPAUX PARTENAIRES
PARTENAIRES

Slide Slide Slide Slide Slide