Quelles précautions une femme enceinte doit-elle prendre lorsqu’elle fait de l’exercice physique?

Mis à jour le: Jan 8, 2021

La femme enceinte doit éviter les efforts de haute intensité, la fatigue excessive, la déshydratation et certains sports dangereux. Il est important qu’elle soit à l’écoute de son corps et veille à sa sécurité et à celle de son bébé.

Que doit éviter la femme enceinte lors de l’activité physique?

La femme enceinte doit éviter :

  • Les efforts très intenses :
    • Pour en juger, elle doit être en mesure d’entretenir une conversation sans toutefois pouvoir chanter durant l’effort

Peu de données indiquent le niveau d’intensité maximale sécuritaire durant la grossesse. Il faut donc individualiser les recommandations selon : le déroulement de la grossesse, le niveau d’activité physique prégrossesse et la capacité physique.

  • La fatigue excessive :
    • La femme enceinte doit être à l’écoute de son corps pour trouver la juste intensité qui ne causera pas un épuisement.
  • Les excès de chaleur et la déshydratation :
    • La femme enceinte évitera de faire de l’activité physique intense ou de longue durée dans un environnement très chaud.
    • Pour éviter la déshydratation, la femme enceinte devrait boire avant, durant et après l’activité physique. Il est recommandé de boire au minimum 250-300 ml de liquide par demi-heure d’activité physique.
  • Les sports comportant un risque élevé de chute (marche ou vélo en sentier escarpé, ski alpin ou équitation), de coup au ventre (sport de raquette comme le squash ou le tennis) ou se déroulant dans un environnement dans lequel il y a un risque de manquer d’oxygène (la plongée sous-marine et les activités à une altitude supérieure à 1600 m).

QUE DOIT SURVEILLER LA FEMME ENCEINTE LORS DE L’ACTIVITÉ PHYSIQUE?

Une femme enceinte devrait arrêter toute activité physique et contacter son médecin immédiatement lors de l’apparition de l’un des signes ou symptômes suivants :

  • Saignements vaginaux
  • Contractions douloureuses
  • Perte de liquide amniotique
  • Difficultés respiratoires
  • Maux de tête
  • Étourdissement
  • Nausées
  • Douleur à la poitrine
  • Faiblesse musculaire
  • Douleur ou rétention d’eau au niveau des mollets

Il est possible de modifier le type et l’intensité de l’activité physique à mesure que la grossesse évolue pour éviter tout malaise et augmenter le confort. La femme enceinte doit écouter son corps et ses limites. De plus, si elle présente des contre-indications à l’activité physique, il est conseillé de consulter le médecin avant de commencer un nouveau programme ou une nouvelle activité physique.

 

Références

Active pour la vie. (2019). KINO Québec.

http://www.education.gouv.qc.ca/fileadmin/site_web/documents/loisir-sport/BrochureActivePourLaVie2019_WEB.PDF

Artal, R. (2020). Exercise during pregnancy and the postpartum period. UpToDate.



Dietitians of Canada. Édition 2019 des Directives canadiennes en matière d’activité physique pendant la grossesse. Practice-based Evidence in Nutrition [PEN]. (2018, 23 octobre).

https://csepguidelines.ca/wp-content/uploads/2018/10/4208_CSEP_Pregnancy_Guidelines_Fr_P2A.pdf

Mottola, M. F., Davenport, M. H., Ruchat, S. M., Davies, G. A., Poitras, V., Gray, C., Jaramillo Garcia, A., Barrowman, N., Adamo, K. B., Duggan, M., Barakat, R., Chilibeck, P., Fleming, K., Forte, M., Korolnek, J., Nagpal, T., Slater, L., Stirling, D., & Zehr, L. (2018). N° 367-2019 Lignes Directrices Canadiennes Sur L'activité Physique Durant La Grossesse. JOGC, 40(11), 1538–1548.

https://doi.org/10.1016/j.jogc.2018.09.003

 

 

En collaboration avec les intervenantes du Dispensaire

Contenu qui pourrait vous interesser

Commentaires

Suivez-nous

1,910FansLike
65FollowersFollow
16SubscribersSubscribe

DERNIERS AJOUTS

PRINCIPAUX PARTENAIRES
PARTENAIRES

Slide Slide Slide Slide Slide