Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Je suis végétarienne et j’allaite exclusivement : y a-t-il un risque pour mon bébé ?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
— Mis à jour le :
végétarienne allaitement

Si vous êtes végétalienne : oui. Si vous êtes végétarienne : peut-être.

La vitamine B12 se trouve dans les aliments d’origine animale tels que les poissons, la viande, le lait et les œufs. Elle est importante pour le développement du cerveau du bébé. Selon le type d’alimentation de la mère, cette vitamine se retrouve dans le lait maternel en quantité plus ou moins importante. Ainsi, si la mère n’en consomme pas suffisamment, son lait sera pauvre en vitamine B12.

Plusieurs cas ont été observés où des nourrissons, allaités exclusivement par leurs mères végétaliennes, présentaient un retard de développement cognitif, un manque de tonus musculaire ainsi que, dans certains cas, une atrophie du cerveau. Les conséquences de certains niveaux de déficience peuvent être irréversibles.

La mère qui est végétalienne doit donc s’assurer de consommer 2,6 µg de vitamine B12 pendant la grossesse et 2,8 µg pendant l’allaitement, soit par la consommation d’aliments ou de suppléments. Il est possible de combler les besoins en vitamine B12 pour la femme végétalienne allaitante par exemple en consommant trois verres de 250 ml de boissons végétales enrichies. Pour connaître les autres sources de vitamine B12, cliquer iciToutefois, la prise d’un supplément est fortement encouragée dans le cas où une femme végétalienne ou végétarienne ne comble pas ces besoins en cette vitamine. Dans le cas contraire, les conséquences à long terme d’une alimentation carencée pourraient être sérieuses pour le bébé.

La mère qui suit un régime végétarien est aussi plus à risque de développer de l’anémie car les sources de fers végétaux sont moins bien absorbées que les sources animales. Un pauvre niveau de fer chez la mère allaitante peut se refléter par une diminution du niveau de fer dans le lait maternel. La majorité des bébés ont des réserves de fer jusqu’à environ l’åge de 6 mois. Cependant si la mère a fait de l’anémie durant la grossesse, il est possible que les réserves de fer du bébé s’épuisent plus tôt, mettant le bébé à risque de carence en fer.

Si le bébé est allaité exclusivement, il devrait recevoir tous ses nutriments en quantité suffisante sauf pour la vitamine D, si la mère mange un régime végétarien équilibré et varié. La vitamine D est le seul nutriment que l’on doit donner au bébé tant qu’il  est exclusivement ou partiellement allaité. Le risque de carence en vitamine D est présent peu importe le régime alimentaire de la mère. Pour en savoir plus sur la vitamine D, cliquer sur le lien suivant.

Consultez un professionnel de la santé concernant la supplémentation.

Références

  • Black, M. M. (2008). Effects of Vitamin B(12) and Folate Deficiency on Brain Development in Children. Food and nutrition bulletin, 29(2 Suppl), S126-S131.
  • Messina, V., & Reed Mangels, A. N. N. (2001). Considerations in Planning Vegan Diets: Children. Journal of the American Dietetic Association, 101(6), 661-669. doi: http://dx.doi.org/10.1016/S0002-8223(01)00167-5
  • Nyaradi, A., Li, J., Hickling, S., Foster, J., & Oddy, W. H. (2013). The Role of Nutrition in Children's Neurocognitive Development, from Pregnancy through Childhood. Front Hum Neurosci, 7, 97. doi: 10.3389/fnhum.2013.00097

Catégories:

L’Agence de la santé publique du Canada a contribué financièrement à la production de Nourrir la vie.

Les vues exprimées ici ne reflètent pas nécessairement la position officielle de l’Agence de la santé publique du Canada.