Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

La fumée secondaire est-elle aussi nocive que la cigarette elle-même?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
fumee-secondaire-nocive-cigarette

Oui. Une femme enceinte exposée à la fumée secondaire est à risque de fausse couche et de retard de croissance intra-utérin. Même l’enfant sera lui aussi exposé à certains risques.

Il y a plus de 4 000 produits chimiques dans la fumée qui émane d’une cigarette. Il n’y aucun niveau d’exposition à la fumée secondaire qui est sans risque durant la grossesse ou pour les enfants. Une femme enceinte en contact avec la fumée secondaire s’expose aux mêmes risques suivants d’une femme enceinte fumeuse : fausse couche, faible poids à la naissance, accouchement prématuré.

Même si elle ne se voit pas, la fumée secondaire est présente partout dans la maison, et ce, même si la cigarette a été fumée à l’extérieur. La fumée voyage par la poussière, les vêtements, la peau, les meubles, les tapis, les rideaux, etc. La fumée peut rester présente dans l’air, via la poussière, durant plusieurs jours à plusieurs semaines.

L’éviction de la cigarette dans les endroits clos, comme la maison ou la voiture, est de mise, car même une bonne ventilation, comme la fane de la cuisinière, ne permet pas d’éliminer complètement les produits toxiques. De plus, la fumée se propage partout dans la maison, même si les portes sont fermées. Si la cigarette est fumée à l’extérieur, il importe de garder toutes les fenêtres closes et de s’éloigner le plus possible de la maison.

Soulignons que la fumée secondaire du cannabis est tout aussi nocive et les mêmes recommandations que pour la fumée de la cigarette devraient s’appliquer.

Fumée secondaire et les enfants

La fumée secondaire est tout aussi nocive pour les enfants. Dans ses premiers mois de vie, le nourrisson exposé à la fumée secondaire est plus à risque du syndrome de mort subite du nouveau-né. Tout au long de sa croissance et son développement, l’enfant exposé fréquemment à la fumée secondaire est plus à risque de :

  • Mort subite du nouveau-né
  • Infections des voies respiratoires inférieures (toux, bronchite, pneumonie)
  • Asthme
  • Otites à répétition
  • Rhumes

Il y aurait même un possible lien avec les troubles d’apprentissage.

Cela dit, toute personne ayant fumé une cigarette devrait se laver les mains et changer de vêtements avant de toucher ou de prendre l’enfant, particulièrement pour le poupon. Les mêmes recommandations que durant la grossesse (ci-haut) s’appliquent quant au moment et au lieu pour fumer la cigarette, dans l’objectif d’une famille sans fumée.

Fumée secondaire et vitamine C

Les personnes exposées pendant 30 minutes à la fumée secondaire ont également un besoin plus élevé en vitamine C. Il n’y a pas d’estimation précise, mais ces personnes devraient au moins s’assurer de rencontrer leur besoin recommandé en cette vitamine : 85 mg pour une femme enceinte non-fumeuse, 120 mg pour une femme allaitante non-fumeuse et 15 mg pour les enfants âgés de 1 à 3 ans.