Puis-je prendre de la poudre de protéines durant ma grossesse ?

Mis à jour le: Nov 25, 2022

Non. Il est préférable de ne pas consommer de poudre de protéines pendant la grossesse.

Les protéines en poudre ont gagné en popularité depuis les dernières années, surtout dans le milieu sportif et dans le contexte de certaines diètes, comme la diète cétogène (ou « keto »). Elles sont souvent utilisées par les sportifs pour soutenir l’augmentation ou la préservation de la masse musculaire lorsqu’elles sont jumelées à certains exercices. Cela dit, la science indique qu’on ne devrait pas les consommer durant la grossesse.

Les protéines sont importantes, mais évitez d’en consommer en excès

D’abord, le fait de consommer plus de protéines que ce qui est nécessaire n’apporte pas de bienfaits puisque le corps n’en fait pas de réserves. Au contraire, durant la grossesse, si les poudres de protéines prennent la place des aliments, il y a un risque de créer un déséquilibre dans l’alimentation. En effet, un excès de protéines au détriment des autres nutriments pourrait affecter le bébé. Cela étant dit, un manque de protéines est tout aussi problématique. Tout semble indiquer qu’il faut atteindre un juste milieu en allant chercher vos protéines dans la nourriture. Mieux vaut miser sur une alimentation équilibrée qui inclut toutes sortes de protéines comme :

  • les viandes ;
  • les poissons et les fruits de mer ;
  • les œufs ;
  • les produits laitiers ;
  • les noix et légumineuses ;
  • le tofu et le tempeh.

Les poudres protéinées peuvent contenir des métaux lourds

Les poudres de protéines pourraient aussi contenir des contaminants nocifs pour la santé. Plusieurs études ont démontré qu’on pouvait retrouver des métaux lourds comme du plomb et de l’arsenic dans les suppléments. Pour la population générale, ces quantités de métaux lourds ne sont pas considérées comme étant dangereuses pour la santé. Par contre, rien ne nous permet de dire que ces quantités sont sécuritaires pour les bébés, qui sont plus sensibles aux effets des métaux lourds. D’ailleurs, durant la grossesse, le plomb et l’arsenic traversent le placenta et se retrouvent dans le sang du bébé.

Elles peuvent aussi contenir du bisphénol A

Des études ont aussi souligné la présence de bisphénol A (ou BPA) dans la majorité des suppléments. Le bisphénol A est un composé provenant du plastique, qui perturbe le bon fonctionnement des hormones dans le corps. Il traverse lui aussi la barrière du placenta et pourrait avoir des effets négatifs sur le système reproducteur du bébé.

Ces suppléments ont souvent un étiquetage inexact

En plus des risques de contamination avec des métaux lourds et du BPA dans les protéines en poudre, plusieurs de ces produits pourraient avoir un étiquetage erroné. Cela signifie qu’il peut manquer des ingrédients à la liste d’ingrédients, que les valeurs nutritives peuvent être inexactes, ou encore qu’ils peuvent contenir des substances interdites au Canada.

Certains fabricants ajoutent aussi des substances illégales pour que leurs produits semblent contenir plus de protéines que ce qu’ils en contiennent réellement. Même la mention « organique » n’assure pas l’absence de contaminants.

À retenir

Somme toute, visez à consommer une portion de protéines à chaque repas et aux collations, plutôt que des suppléments en poudre. Les viandes, le poisson, les œufs, les produits laitiers, les noix et les légumineuses sont tous de bons choix à incorporer dans une alimentation équilibrée. Si vous avez de la difficulté à consommer des aliments riches en protéines, il est fortement conseillé de consulter une ou un nutritionniste. Elle ou il pourra ainsi vous faire des recommandations individualisées et vous conseiller des produits sécuritaires au besoin.

Voici deux recettes qui pourraient vous aider à augmenter votre consommation de protéines par l’alimentation :

Burritos aux œufs et à la salsa : https://www.dispensaire.ca/recettes/burritos-aux-oeufs-et-a-la-salsa/

Sauce à spaghetti viande et lentilles : https://www.dispensaire.ca/recettes/sauce-a-spaghetti-viande-et-lentilles/

Références

Carrier, C-É. (2016). Efficaces, les protéines en poudre ? La Presse+.

https://plus.lapresse.ca/screens/0d8bcedd-3eba-41a1-a3d2-7b9c4d5a9b70|_0.html

Da Costa, B. R. B., Roiffé, R. R., & de la Cruz, M. N. da S. (2021). Quality Control of Protein Supplements: A Review. International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism, 31(4), 369–379.

https://doi.org/10.1123/ijsnem.2020-0287

Hart, R. J. (2020). The Impact of Prenatal Exposure to Bisphenol A on Male Reproductive Function. Frontiers in Endocrinology, 11, 320.

https://doi.org/10.3389/fendo.2020.00320

Morisaki, N., Nagata, C., Yasuo, S., Morokuma, S., Kato, K., Sanefuji, M., Shibata, E., Tsuji, M., Senju, A., Kawamoto, T., Ohga, S., Kusuhara, K., & Japan Environment and Children’s Study Group (2018). Optimal protein intake during pregnancy for reducing the risk of fetal growth restriction: the Japan Environment and Children's Study. The British journal of nutrition, 120(12), 1432–1440.

https://doi.org/10.1017/S000711451800291X

Ota E, Tobe‐Gai R, Mori R, Farrar D. (2012). Antenatal dietary advice and supplementation to increase energy and protein intake. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, 9(CD000032).

https://doi.org/10.1002/14651858.CD000032.pub2

Punshon, T., Davis, M. A., Marsit, C. J., Theiler, S. K., Baker, E. R., Jackson Brian, P., Conway, D. C., & Karagas, M. R. (2015). Placental arsenic concentrations in relation to both maternal and infant biomarkers of exposure in a US cohort. Journal of Exposure Science & Environmental Epidemiology, 25(6), 599–603.

https://doi.org/10.1038/jes.2015.16

RÍsovÁ, V. (2019). The pathway of lead through the mother’s body to the child. Interdisciplinary Toxicology, 12(1), 1–6.

https://doi.org/10.2478/intox-2019-0001

 

 

Écrit par Claudia Rivera Philippon

En collaboration avec les intervenantes du Dispensaire

Contenu qui pourrait vous interesser

Commentaires

Suivez-nous

1,910FansLike
65FollowersFollow
204SubscribersSubscribe

DERNIERS AJOUTS

PRINCIPAUX PARTENAIRES
PARTENAIRES

Slide Slide Slide Slide Slide