Puis-je manger des plats cuisinés avec de l’alcool durant ma grossesse?

Mis à jour le: Apr 1, 2022

La présence d’alcool une fois qu’un plat est cuisiné est difficile à prédire puisqu’elle dépend de plusieurs aspects. Pour cette raison, il est préférable d’opter pour des ingrédients sans alcool lorsque vous cuisinez durant la grossesse.

L’utilisation d’alcool dans la cuisine

On sait que l’alcool peut s’évaporer, du moins en partie, lorsqu’il est chauffé. Par contre, la quantité d’alcool qui s’évapore d’un plat cuisiné dépend de plusieurs facteurs :

  • Le type d’alcool ;
  • La quantité de nourriture préparée ;
  • La quantité d’alcool utilisée ;
  • Le temps de cuisson ;
  • La température de cuisson ;
  • Le type de contenant utilisé, et s’il est couvert ou non.

En considérant tous ces facteurs, il est bien difficile de prédire la quantité d’alcool qui restera dans un plat cuisiné. Il n’y a pas de quantité d’alcool considérée sécuritaire pour le bébé durant la grossesse. Il est donc préférable de remplacer les ingrédients alcoolisés par des ingrédients sans alcool.

Choisir des ingrédients non alcoolisés

Plusieurs options non alcoolisées sont possibles pour remplacer l’alcool dans les recettes :

  • La bière : jus de pomme, soda gingembre (ginger ale), bière sans alcool ;
  • Le vin blanc : jus de pomme, bouillon de poulet, vinaigre de vin blanc additionné d’eau, de jus de pomme ou de bouillon ;
  • Le vin rouge : jus de raisin, bouillon de bœuf, vinaigre de vin rouge additionné d’eau, de jus de raisin ou de bouillon ;
  • La liqueur de cerise : jus d’orange ou d’ananas ;
  • Le cognac : jus d’abricot, de pêche ou de poire ;
  • Autres liqueurs : jus de pomme, d’orange ou de canneberges.

De manière générale, vous pouvez remplacer l’alcool par une quantité égale du substitut que vous avez choisi.

Pour des recettes de cocktails sans alcool, suivez ce lien.

L’option la plus sécuritaire est d’éviter l’alcool durant la grossesse. Optez donc pour des recettes sans alcool ou substituez des ingrédients non alcoolisés aux ingrédients alcoolisés.

Références

Augustin, J., Augustin, E., Cutrufelli, R.L., Hagen, S.R. et Teitzel, C. (1992). Alcohol retention in food preparation. J Am Diet Assoc., 92 (4), 486-488.



Association pour la santé publique du Québec. (2022). Pendant la grossesse, on boit sans alcool.

https://grossessesansalcool.ca/

Institut national de santé publique du Québec. (2017). Portail d’information prénatale : Alcool.

https://www.inspq.qc.ca/information-perinatale/fiches/alcool

Graves, L., Carson, G., Poole, N., Patel, T., Bigalky, J., Green, C. R., & Cook, J. L. (2020). Guideline No. 405: Screening and Counselling for Alcohol Consumption During Pregnancy. Journal of obstetrics and gynaecology Canada : JOGC = Journal d’obstétrique et gynécologie du Canada : JOGC, 42 (9), 1158–1173. e1.

https://doi.org/10.1016/j.jogc.2020.03.002

USDA. (2007). USDA Table of Nutrient Retention Factors.

https://www.ars.usda.gov/SP2UserFiles/Place/80400525/Data/retn/retn06.pdf

 

 

En collaboration avec les intervenantes du Dispensaire

Contenu qui pourrait vous interesser

Commentaires

Suivez-nous

1,910FansLike
65FollowersFollow
219SubscribersSubscribe

DERNIERS AJOUTS

PRINCIPAUX PARTENAIRES
PARTENAIRES

Slide Slide Slide Slide Slide