Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Quels sont les facteurs qui peuvent affecter la production de lait maternel?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
— Mis à jour le :
facteurs-production-lait-maternel

Le manque de stimulation des seins, ainsi que plusieurs autres facteurs physiologiques, peuvent causer une baisse de production de lait maternel.

La succion est un important stimulus pour produire le lait. Le nombre de tétées influence grandement la quantité de lait. Un sein qui est vidé fréquemment produit plus de lait qu’un sein qui l’est moins. Donc, il est non seulement important que le bébé tète souvent, mais aussi qu’il retire le plus de lait possible du sein pour influencer positivement la production.

Les situations suivantes peuvent affecter négativement la stimulation des seins et donc la production de lait :

Facteurs maternels

  • Stress / Anxiété (peut diminuer la production et le réflexe d’éjection du lait);
  • Séparation de la mère et de l’enfant (ex: retour au travail, école);
  • Débalancement hormonal (glande thyroïde, syndrome des ovaires polykystiques, diabète de type 1 ou 2);
  • Nouvelle grossesse;
  • Tissus mammaires insuffisants (seins en forme de tube);
  • Chirurgie aux seins ou aux mamelons;
  • La mère qui ne se réveille pas (drogues, alcool, médicaments);
  • Blessures au sein / mauvaise prise du sein;
  • Mauvaise utilisation de la téterelle (stimulation moins efficace);
  • Nutrition déficiente de la mère (moins de 1 500 calories par jour).

Facteurs du nourrisson

  • Utilisation de préparations commerciales pour nourrisson et du biberon;
  • Bébé refuse le sein (débit trop rapide, mamelon plat ou grand);
  • Bébé qui dort longtemps ou qui ne se réveille pas (jaunisse, prématurité, certains médicaments);
  • Longue période entre deux tétées (bébé ne se réveille pas la nuit);
  • Faible succion (bébé prématuré, malade, trisomie 21);
  • Frein de la langue trop court.

La conséquence d’une production de lait insuffisante est que bébé ne prend pas du poids normalement. Il est alors important de référer au médecin traitant ou à une nutritionniste. Un professionnel de la santé sera en mesure d’identifier la cause de la production insuffisante de lait, et ainsi, de mieux conseiller la femme allaitante. Des ressources supplémentaires pour le soutien à l’allaitement sont également disponibles.

Références

  • Riordan, J. (2004). Breastfeeding and human lactation (3e éd.). Sudbury, Massachusetts: Jones and Bartlett publishers.

Catégories:

L’Agence de la santé publique du Canada a contribué financièrement à la production de Nourrir la vie.

Les vues exprimées ici ne reflètent pas nécessairement la position officielle de l’Agence de la santé publique du Canada.