Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

À quel moment un bébé est-il prêt à manger des aliments solides ?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
introduction-aliments-solides-nourrisson

Le bébé doit avoir près de six mois et démontrer tous les signes nécessaires pour ce faire.

Selon Santé Canada, le lait maternel ou les préparations pour nourrisson comblent les besoins nutritionnels du bébé jusqu’à l’âge de six mois. À cet âge, des aliments complémentaires doivent être introduits pour combler ses besoins nutritionnels et lui permettre de découvrir les aliments progressivement.

Certains bébés ont cependant un plus grand appétit et peuvent commencer à manger des aliments solides un peu avant l’âge de six mois.

Le bébé est prêt à manger des aliments complémentaires lorsque TOUS les signes suivants apparaissent :

  • Le lait maternel ou la préparation lactée ne sont plus suffisants pour le rassasier, même lorsqu’il en boit une plus grande quantité, et cela, depuis plusieurs jours consécutifs.
  • Il est capable de s’asseoir sans support et de tenir sa tête.
  • Il démontre de l’intérêt pour les aliments.
  • Il essaie de mâcher et met les objets dans sa bouche.

Il est préférable d’introduire les aliments avant l’âge de 7 mois pour éviter les carences nutritionnelles, surtout en fer, et pour habituer progressivement le bébé aux aliments.