Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Comment soulager les brûlements d’estomac et les reflux gastriques durant la grossesse ?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
Femme enceinte assise sur un quai et profitant du soleil.

Ces symptômes digestifs peuvent être atténués en évitant certains aliments, en modifiant la fréquence des repas et en effectuant des changements au niveau du mode de vie, bien que peu d’études démontrent l’efficacité de ces méthodes. En dernier recours, des médicaments peuvent s’avérer une option.

Du côté alimentaire, des modifications peuvent être apportées autant dans la manière de manger que dans les choix d’aliments. Le but de ces stratégies consiste, d’une part, à diminuer la pression exercée par la nourriture et les liquides sur les parois de l’estomac, et d’autre part, à prévenir l’intensification de la sensation de brûlure. Ainsi, il est recommandé de :

  • Prendre plusieurs petits repas par jour
  • Manger plus lentement et bien mastiquer
  • Éviter de boire en mangeant
  • S’abstenir de manger ou de boire dans les 2h précédant le coucher
  • Éviter les aliments gras (ex : poulet frit, sauces grasses, fromage cheddar, bacon, saucisses italiennes, pâtisseries commerciales, etc.), épicés (ex : plats contenant des piments, de la moutarde forte, du curry, etc.), acides (tomates, agrumes, etc.) ou irritants (café, thé, chocolat, boisson gazeuse, menthe, etc.).

Au niveau du mode de vie, plusieurs femmes rapportent une diminution des symptômes suite à l’adoption des stratégies suivantes :

  • Porter des vêtements amples
  • Dormir avec la tête et le haut du corps surélevé à 45°, en mettant par exemple des oreillers ou des couvertures sous le matelas pour surélever le lit tout en maximisant le confort
  • Ne pas s’allonger durant les 30 minutes qui suivent les repas

Il est également fortement conseillé d’éviter l’alcool et les cigarettes, d’autant plus que la consommation de ces substances pose un risque pour le fœtus.

Si les symptômes persistent malgré tout, la prise de médication peut être envisagée. Plusieurs antiacides sont considérés comme sécuritaires durant la grossesse, incluant ceux à base de carbonate de calcium (Tums®, Rolaids®), d’aluminium et de magnésium (Maalox®), d’acide alginique (Gaviscon®) et de ranitidine (Zantac®). Toutefois, il est préférable de consulter un médecin ou un pharmacien avant de commencer à en prendre. De plus, si un traitement n’a pas fonctionné, il est pertinent de demander au médecin d’essayer un traitement différent.

Les brûlements d’estomac et les reflux gastriques sont communs durant la grossesse. Ils surviennent suite à des changements hormonaux qui affectent les muscles responsables de garder la nourriture dans l’estomac, en plus de la pression exercée par le fœtus sur les organes digestifs, comme illustré dans l’image ci-dessous.

https://www.babycenter.com.au/thread/756295/anatomy-of-a-pregnant-lady

Ces inconforts peuvent apparaître à n’importe quel moment de la grossesse, mais débutent généralement vers la fin du premier trimestre ou le début du deuxième. La sévérité des symptômes prend de l’ampleur au fur et à mesure que la grossesse progresse, mais ceux-ci disparaissent généralement après l’accouchement.

Références

Catégories:

L’Agence de la santé publique du Canada a contribué financièrement à la production de Nourrir la vie.

Les vues exprimées ici ne reflètent pas nécessairement la position officielle de l’Agence de la santé publique du Canada.