Le pica : l’envie de manger des substances non comestibles

Mis à jour le: No revision

Le pica est un trouble du comportement alimentaire caractérisé par la consommation de façon répétée de substances non comestibles, c’est-à-dire qui ne sont pas de la nourriture. Les items consommés peuvent inclurent le papier, la craie, la terre, la laine, les cheveux, le savon et l’argile.

La définition du pica ne tient pas compte des substances consommées dans un contexte culturel, comme lors des rites religieux. De plus, le pica n’est pas diagnostiqué chez les enfants de moins de deux ans même s’ils sont portés à mettre dans leur bouche des substances non alimentaires tout simplement parce que ce comportement fait partie de leur stade de développement.

Qui est touché par le pica?

Certaines personnes sont plus à risque de développer le pica. En effet, beaucoup de personnes qui développent le pica sont aussi atteintes d’anémie  ou de malnutrition (carence prolongée en calories et nutriments). Aussi, le pica est particulièrement fréquent chez la femme enceinte.

Est-ce que le pica est dangereux?

La majorité des personnes atteintes de pica consomment des substances qui ne sont pas toxiques, peu susceptibles d’entraîner des problèmes de santé.

Toutefois, les effets sur la santé dépendent du type et de la quantité des substances consommées. Voici quelques exemples qui peuvent entraîner des effets néfastes :

  • Une consommation importante de certaines substances (l’argile, le riz cru ou des cheveux) peut causer des douleurs au ventre, de la constipation et un blocage dans le tube digestif;
  • Une consommation de terre contaminée par des parasites ou des bactéries peut causer une infection;
  • Une ingestion de matériaux toxiques peut entraîner un empoisonnement. Par exemple, l’ingestion de copeaux de peinture peut mener à une intoxication au plomb.
  • Certaines substances ont une teneur élevée en sodium, comme le bicarbonate de soude. Leur consommation peut mener à une augmentation de la pression artérielle.

Le pica et la grossesse : Y a-t-il des risques particuliers?

D’autres conséquences peuvent s’avérer néfastes à la femme enceinte. Par exemple, une consommation excessive de substances non nutritives accompagnée d’une baisse de consommation de nourriture pourrait empêcher la maman de combler ses besoins nutritionnels et ceux de son bébé. Le gain de poids pourrait aussi être affecté si la femme consomme une quantité importante de produits qui contiennent beaucoup de calories, par exemple de l’amidon de maïs ou de l’amidon de lessive, ou pas assez de calories. Un gain de poids excessif ou insuffisant peut entraîner des complications chez l’enfant à naître.

Si vous éprouvez l’envie de manger des substances non alimentaires, un ou une nutritionniste peut vous accompagner et vous guider dans la gestion de vos envies pour minimiser les conséquences potentielles néfastes de l’ingestion de ces substances.

Le pica est un trouble du comportement alimentaire. Si les comportements persistent, il est important d’en parler et de demander l’aide d’un professionnel ou d’une professionnelle de la santé.

En collaboration avec les intervenantes du Dispensaire

Contenu qui pourrait vous interesser

Commentaires

Suivez-nous

1,910FansLike
66FollowersFollow
148SubscribersSubscribe

DERNIERS AJOUTS

PRINCIPAUX PARTENAIRES
PARTENAIRES

Slide Slide Slide Slide Slide