5 conseils pour choisir un supplément d’oméga-3 pendant la grossesse

Mis à jour le: Nov 30, 2020

On n’a que l’embarras du choix avec la panoplie de suppléments d’oméga-3 sur le marché. Or, la prise d’un supplément d’oméga-3 n’est pas nécessaire pour plusieurs femmes enceintes. Pour celles qui n’arrivent pas à consommer des aliments riches en oméga-3 or, le supplément peut s’avérer pertinent.

En cas de doute sur la pertinence d’un supplément ou sur le choix du produit, mieux vaut consulter un professionnel de la santé. Pour celles qui souhaitent prendre un supplément, voici 5 judicieux conseils :

  1. Un numéro de produit naturel

Santé Canada recommande de vérifier la présence d’un numéro de produit naturel (NPN) sur l’étiquette du produit. Le NPN confirme que la méthode de fabrication du produit a été approuvée et que son utilisation est sécuritaire.

  1. Respecter la posologie

Ne pas dépasser la posologie (quantité totale et moment de la prise) recommandée par le fabricant. Même s’il y aurait peu de risque à consommer une dose plus grande, il est préférable de s’en tenir à la quantité recommandée. Les suppléments peuvent contenir de petites quantités de contaminants, ainsi mieux vaut faire preuve de prudence.

  1. Éviter les mélanges d’acides gras

Puisqu’au Canada les oméga-6 sont abondants dans l’alimentation, un supplément contenant principalement des oméga-3 est à privilégier. Les combinaisons d’oméga 3-6-9 ne procurent pas les avantages recherchés.

  1. Éviter les suppléments contenant de la vitamine A

Éviter de prendre de l’huile de foie de morue ou tout autre supplément d’oméga-3 contenant de la vitamine A, particulièrement si vous prenez déjà un supplément prénatal. Les suppléments prénataux contiennent déjà de la vitamine A et une dose trop élevée de cette vitamine pourrait affecter le développement du fœtus .

  1. Privilégier les AEP et l’ADH

Choisir un supplément qui contient principalement des oméga-3 de type AEP et ADH. C’est le total de ces deux types d’oméga-3 qui importe. Les suppléments qui contiennent des oméga-3 sous forme d’AAL ne seront pas aussi avantageux.

Références

Oken E. (2020). Fish consumption and marine omega-3 fatty acids supplementation in pregnancy. UptoDate.

https://www.uptodate.com/contents/fish-consumption-and-marine-omega-3-fatty-acid-supplementation-in-pregnancy

Santé Canada. (2009). Le poisson et les acides gras oméga-3, Lignes directrices sur la nutrition pendant la grossesse à l'intention des professionnels de la santé. Repéré à

http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/pubs/nutrition/omega3-fra.php

 
Ressources

Dionne, J. Y. (2009). Suppléments alimentaires pour la femme enceinte, 2e partie.



Gouvernement du Canada. (2014). Consommation d’acides gras oméga-3 et de poisson pendant la grossesse : utiliser les suppléments d’huile de poisson.



 

En collaboration avec les intervenantes du Dispensaire

Contenu qui pourrait vous interesser

Commentaires

Suivez-nous

1,910FansLike
66FollowersFollow
147SubscribersSubscribe

DERNIERS AJOUTS

PRINCIPAUX PARTENAIRES
PARTENAIRES

Slide Slide Slide Slide Slide