Que penser de la diversification alimentaire menée par l’enfant (DME) ?

Mis à jour le: Jan 11, 2021

La DME (diversification alimentaire menée par l’enfant) est une approche qui permet au bébé de manger seul. Même si peu d’études se sont penchées sur cette méthode, la science semble indiquer qu’il s’agit d’une approche sécuritaire pour l’enfant.

Qu’est-ce que la DME?

L’alimentation autonome, aussi appelée la diversification alimentaire menée par l’enfant (DME), consiste à offrir à l’enfant des aliments entiers (des fruits et légumes entiers, de gros morceaux de viande, etc.) au lieu des aliments en purée dès qu’il est prêt à manger des aliments solides. Le but? Laisser le bébé manipuler les aliments et contrôler la quantité qu’il mangera ainsi que la vitesse à laquelle il le fera.

Manger avec ses doigts pour mieux se développer

Il est recommandé d’offrir une variété de textures à l’enfant dès l’introduction des aliments solides, comme des aliments hachés, coupés en petits morceaux ou encore des aliments que le bébé peut prendre avec ses doigts. Pourquoi? La diversité des textures et le fait de manipuler les aliments avec les doigts favoriseraient le développement des habiletés motrices de l’enfant sans augmenter le risque d’étouffement.

Quelques précautions s’imposent. Il faut offrir au bébé des morceaux de taille « sécuritaire » en évitant les aliments petits et ronds, comme les noix et les raisins. Les aliments doivent aussi être suffisamment mous pour que le nourrisson soit capable de les mâcher. On doit aussi surveiller l’enfant durant le repas.

Les avantages de la DME

Les bébés nourris selon l’approche de la DME seraient plus aptes à reconnaître leurs signaux de faim et de satiété, puisqu’ils sont encouragés à déterminer eux-mêmes la quantité qui leur convient à chaque repas. Ainsi, certaines études ont observé que les enfants nourris selon la DME présenteraient un risque moins élevé de surpoids. En revanche, d’autres études observent un risque de gain de poids insuffisant pour ces enfants.

Les études sur la DME réalisées à ce jour indiquent qu’il n’y aurait pas plus de risque d’étouffement ou d’anémie, une inquiétude souvent soulevée par certains professionnels et parents. 

Les précautions à prendre

La DME permettrait au bébé de consommer presque les mêmes aliments que le reste de la famille, ce qui facilite la tâche des parents. Le seul bémol, c’est que l’alimentation de la famille pourrait ne pas convenir aux besoins du bébé (p. ex., être trop riche en sel et en sucres ou trop pauvre en fer). Il faut donc encourager les parents à offrir des aliments le moins transformés possible et à choisir une variété d’aliments appropriés.

Cette approche requiert que le bébé soit capable de prendre et de mastiquer des aliments. Elle peut ne pas convenir à un bébé prématuré, à un enfant présentant un retard de développement important, une croissance sous-optimale ou un trouble anatomique (fente palatine ou frein de langue).

Il n’en demeure pas moins que cette approche est intéressante et de plus en plus populaire. Toutefois, le peu d’études disponibles sur la DME ne nous permet pas de la recommander d’emblée pour l’introduction des aliments solides pour tous les nourrissons.

Références

Brown, A., Wyn Jones, S. and Rowan, H. Baby-led weaning : The evidence to date. Current Nutrition Reports 2017; 6(2): 148-156.



Brown, A. (2017). No difference in self‐reported frequency of choking between infants introduced to solid foods using a baby‐led weaning or traditional spoon‐feeding approach. Journal of Human Nutrition and Dietetics.



Fangupo, L.J., Heath, A-L.M., Williams, S.M. et al. (2016). A baby-led approach to eating solids and risk of choking. Pediatrics 138(4): e20160772.



PEN. (2019). Infant Nutrition - Complementary feeding : Summary of Recommandations and Evidence. Practice-based evidence in nutrition



 

 

En collaboration avec les intervenantes du Dispensaire

Contenu qui pourrait vous interesser

Commentaires

Suivez-nous

1,910FansLike
64FollowersFollow
15SubscribersSubscribe

DERNIERS AJOUTS

PRINCIPAUX PARTENAIRES
PARTENAIRES

Slide Slide Slide Slide Slide