Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

La viande et ses substituts ou les céréales enrichies en fer devraient-ils être donnés en premier lieu?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
viandes-substituts-solides-cereales-fer-nourrisson
Crédit photo : Patry

Nouvelle recommandation de Santé Canada concernant l’introduction des aliments solides :
La viande et ses substituts comme les céréales enrichies de fer devraient être donnés en premier lieu.

Santé Canada recommande d’introduire les aliments complémentaires vers l’âge de six mois chez le bébé né à terme et en santé.
En général, les réserves en fer du nourrisson lui suffisent jusqu’à l’âge de six mois. Après quoi, ces réserves étant presque épuisées, il importe d’introduire une source de fer dans son alimentation, car l’enfant est plus à risque de développer l’anémie.
Les premiers aliments à offrir à l’enfant sont donc des aliments riches en fer, tels que les viandes et substituts et les céréales enrichies de fer.

Recommandation pour l’ordre introduction des aliments solides Précédente En vigueur depuis 2013
1er Céréales enrichies en fer Viandes et substituts
2e Légumes Céréales enrichies de fer
3e Fruits Légumes
4e Viandes et substituts Fruits

En bref…

Le fer de la viande, du poulet et des poissons étant mieux absorbé que celui présent dans les céréales pour bébé, il réduit le risque d’anémie plus rapidement. Le groupe des viandes et substituts devrait donc être offert au nourrisson en premier lieu.

De 6 mois à 2 ans, le bambin doit manger des aliments riches en fer au moins 2 fois par jour. À partir de 2 ans, il devrait en manger 3 fois par jour.

Il est intéressant de noter que les aliments riches en vitamine C, soient les fruits et les légumes, augmentent l’absorption du fer. Accompagner les aliments riches en fer, plus spécialement les céréales enrichies de fer, d’aliments riches en vitamine C s’avère donc une astucieuse et délicieuse façon d’éviter à l’enfant une carence en fer.

Les viandes et substituts doivent être offerts en premier, suivi des céréales enrichies de fer, pour s’assurer d’éviter une carence en fer, et cela dès l’introduction des aliments solides.