Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Quels aliments éviter pour limiter le risque d’étouffement ?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
Pommes, carottes et céleri sur un comptoir.

Il est fortement déconseillé d’offrir à un enfant de moins de 4 ans des aliments durs, ronds ou collants. Ces aliments peuvent rester coincés dans la gorge de l’enfant ou bloquer ses voies respiratoires.

En effet, bien que l’enfant soit muni d’un réflexe nauséeux (gag reflex) qui l’aide à se protéger contre les étouffements, il n’est pas en mesure de bien mastiquer jusqu’à l’âge de 4 à 5 ans et le diamètre de son œsophage est très petit.

Ce tableau présente deux colonnes : la première soulevant les aliments à éviter (liste non exhaustive) et l’autre indiquant les mesures à prendre pour limiter le risque d’étouffement avec ces aliments chez les enfants de moins de 4 ans.

 ALIMENTS À ÉVITER

 MESURES SÉCURITAIRES

Aliments durs

·       Maïs soufflé, croustilles, bonbons durs, cubes de glace dans les breuvages, aliments servis avec des cure-dents ou des broches ;

·       Légumes et fruits à chair ferme (ex: carottes, pommes et céleris crus) ;

·       Fruits à noyau (ex : cerises, abricots) ;

·       Fruits dont la pelure est difficile à mastiquer (ex : pommes) ;

·       Noix, graines, arachides entières ;

·       Fruits séchés durs (ex : raisins secs, mangues séchées, bananes séchées) ;

·       Poissons avec arêtes et viandes avec os.

 

 

·       Éviter le maïs soufflé, les croustilles, les bonbons durs, les cubes de glace et les aliments servis avec des cure-dents ou des broches ;

·       Cuire les légumes jusqu’à tendreté : l’aliment devrait s’écraser facilement avec les doigts ou à la fourchette ;

·       Râper les légumes et fruits à chair ferme (ex : carottes, pommes et navets crus) ;

·       Retirer le cœur, les pépins et les noyaux des fruits frais ;

·       Retirer la pelure des fruits lorsque cette dernière est difficile à mastiquer ;

·       Moudre les noix, graines ou arachides ou ajouter les noix, graines ou arachides dans des recettes qui nécessitent la cuisson (ex : muffins, pains, biscuits) ;

·       Réhydrater ou hacher les fruits séchés ;

·       Retirer les arêtes du poisson et les os de la viande.

Aliments ronds

·       Fruits ou légumes ronds (ex : raisins, cerises, olives) ;

·       Rondelles de saucisses ;

·       Fromages de type Ficello ;

·       Pastilles contre la toux et le mal de gorge.

·       Enlever le noyau des fruits et légumes ronds, puis les couper en 4 ;

·       Couper les rondelles de saucisses en 4 ;

·       Effilocher le fromage de type Ficello ;

·       Éviter les pastilles contre la toux et le mal de gorge.

Aliments collants

·       Bonbons collants, jujubes, gommes à mâcher ;

·       Mie de pain frais (la mie est très collante une fois mélangée à la salive) ;

·       Beurre d’arachides.

·       Éviter les bonbons collants et jujubes, ainsi que les gommes à mâcher ;

·       Griller le pain (rôties) ;

·       Étendre le beurre d’arachide crémeux en fine couche sur une rôtie chaude.

L’étouffement demeure la première cause de mort accidentelle chez les enfants de moins d’un an et constitue la quatrième cause chez ceux d’âge préscolaire. En effet, les décès par étouffement se produisent à la maison dans 95 % des cas.

La surveillance constante de l’enfant, une bonne vigilance dans la préparation des aliments, de bonnes habitudes à table et un environnement sécuritaire sont fortement recommandés pour réduire les risques d’étouffement. Pour plus d’information sur la prévention des étouffements, cliquer ici.