Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Que puis-je faire pour prévenir l’anémie chez mon enfant ?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
Jeune enfant dehors

L’anémie peut être prévenue si la femme enceinte a une alimentation riche en fer et qu’elle offre de bonnes sources de fer à son bébé dès l’introduction des aliments complémentaires.

L’anémie ferriprive est une condition médicale fréquente chez les enfants de 6 à 36 mois. Les impacts d’une carence en fer chez les enfants peuvent être sévères et même irréversibles. Heureusement, il existe plusieurs façons de prévenir l’anémie chez les petits.

Préconception et grossesse

Pendant cette période, il est important que la future maman ait un bon apport en fer. De cette façon, son bébé pourra bâtir ses réserves de fer, qu’il utilisera dans ses 6 premiers mois de vie. La maman doit s’assurer de consommer une bonne source de fer à chaque repas et de prendre une multivitamine prénatale contenant du fer. Si la mère souffre déjà d’anémie, le médecin lui prescrira un supplément de fer qu’il est important de prendre dans ce cas.

Accouchement

Le clampage différé du cordon (CDC) est une pratique obstétricale qui consiste à attendre quelques minutes après la naissance du bébé avant de couper son cordon ombilical. Pendant ce temps, le bébé recevra plus de sang du placenta de sa mère, ce qui augmentera son volume sanguin d’environ 30%, ce qui aura pour effet d’augmenter considérablement ses réserves en fer.

Par contre, cette pratique est toujours controversée, car elle ne peut être réalisée dans certains cas d’accouchement compliqué. Il est aussi soupçonné que le CDC augmente le risque de jaunisse chez le bébé. À ce jour, il n’existe pas de recommandations précises au sujet du CDC. Par contre, il est toujours possible d’en parler à son obstétricien pour évaluer si cette pratique est avantageuse et envisageable pour soi.

Allaitement

Santé Canada et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommandent un allaitement exclusif jusqu’à l’introduction des aliments complémentaires. Par contre, si la mère n’allaite pas, le bébé doit absolument être nourri avec une préparation commerciale pour nourrisson riche en fer. Tous les autres laits doivent être évités avant l’âge de 9 à 12 mois, car ils peuvent contribuer au développement d’une carence en fer.

La maman qui allaite devrait suivre les mêmes recommandations que pendant la grossesse pour assurer un bon apport en fer. De plus, il est fortement recommandé à la femme qui allaite de continuer de prendre la multivitamine prénatale.

Introduction des aliments complémentaires

L’introduction des aliments complémentaires précoce ou retardée peut causer une carence en fer chez le nourrisson. Il est donc important de commencer cette introduction quand le bébé démontre tous les signes qu’il est prêt. L’introduction des aliments complémentaires doit commencer par les aliments riches en fer, tels que la viande, les substituts de viande (ex : légumineuses, poisson, volaille, tofu, œufs) et les céréales pour bébés enrichies de fer.

Si un bébé a de la difficulté à accepter les nouveaux aliments ou les nouvelles textures, il est recommandé de consulter une nutritionniste.

Alimentation de l’enfant

Il est recommandé d’offrir à l’enfant des aliments riches en fer 2 à 3 fois par jour, c’est-à-dire à chaque repas. Combiner ces aliments avec une source de vitamine C permettra d’augmenter l’absorption du fer consommé. Cliquer ici pour plus d’information.

Si une carence en fer chez l’enfant est soupçonnée, il est fortement recommandé d’en parler à son médecin.

Références

  • Abdullah, K. (2011). Iron-deficiency anemia in children. Canadian pediatric surveillance program, resource article.
  • Garofalo, M., Abenhaim, H.A. (2012). Early Versus Delayed Cord Clamping in Term and Preterm Births: A Review. Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada. V 34 (6), 525-531.
  • Institut national de santé publique (2014). Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans. Repéré à : https://www.inspq.qc.ca/mieux-vivre/consultation
  • Santé Canada (2014). La nutrition du nourrisson né à terme et en santé : Recommandations pour l’enfant âgé de 0 à 6 mois. Repéré à : http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/nutrition/infant-nourisson/recom/index-fra.php#a7
  • Siu, A.L (2015). Screening for Iron Deficiency Anemia in Young Children: USPSTF Recommendation Statement. Pediatrics, 136(4), 746-752

Catégories:

L’Agence de la santé publique du Canada a contribué financièrement à la production de Nourrir la vie.

Les vues exprimées ici ne reflètent pas nécessairement la position officielle de l’Agence de la santé publique du Canada.