Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Puis-je consommer du miel durant la grossesse ?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
Pot rempli de miel

Oui. Le miel est sécuritaire pour la femme enceinte.

La question se pose, car le miel renferme naturellement un type de bactéries connu sous le nom de Clostridium botulinum. En absence d’oxygène, cette bactérie produit une toxine (une composante toxique) qui peut causer une maladie, appelée le botulisme. Bien que rare, cette maladie s’avère dangereuse et peut entraîner une paralysie lorsque non traitée. Puisque la toxine résiste très bien à la chaleur, la cuisson et la pasteurisation du miel ne suffisent pas pour la détruire. Or, après l’âge d’un an, l’intestin contient des bactéries bénéfiques qui protègent contre cette toxine.

Toutefois, le risque de contracter le botulisme augmente chez les personnes ayant un système digestif :

  • immature, par exemple les bébés de moins de un an;
  • affaibli, par exemple les personnes souffrant de maladies gastro-intestinales (ex. : Crohn, colite) ou récemment traitées aux antibiotiques.

Ainsi, la femme enceinte peut consommer du miel sans danger à moins d’avoir un système digestif affecté d’une quelconque façon ou de prendre des antibiotiques. Si la femme enceinte contracte le botulisme, le risque que cette maladie affecte le fœtus demeure heureusement faible. En temps normal, la toxine ne traverse pas le placenta et n’atteint pas le fœtus.

Pour en savoir plus sur la consommation de miel chez le nourrisson, cliquer ici (à venir).