Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Comment choisir une préparation commerciale pour nourrisson?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
— Mis à jour le :
preparation-commerciale-nourrisson-formule-bebe

Santé Canada recommande pour les nourrissons qui ne sont pas nourris au lait maternel, une préparation commerciale à base de lait de vache enrichie de fer jusqu’à l’âge de 9 à 12 mois. Plusieurs marques sont offertes sur le marché, mais les produits équivalents sont généralement de qualité comparable.

Les préparations commerciales pour nourrisson représentent une alternative sécuritaire et adaptée au bébé. Alors que, les laits de vache ordinaire, de chèvre ou les boissons végétales ainsi que les préparations pour nourrissons maison ne le sont pas et sont fortement déconseillés.

Les différentes marques de préparations commerciales présentent une ou des versions à valeur ajoutée, par exemple avec des acides gras essentiels ou avec une mention «plus facile à digérer». Santé Canada et la Société canadienne de pédiatrie précisent qu’il n’y a pas suffisamment de données probantes pour recommander ces produits à valeur ajoutée.

Les préparations commerciales pour nourrisson peuvent être vendues sous plusieurs formes, comme celles qui sont prêtes à servir, en poudre ou en liquide concentré. La composition et la valeur nutritive sont équivalentes selon les formes. Toutefois, les préparations commerciales pour nourrisson en poudre ne sont pas recommandées pour les nourrissons prématurés ou qui présentent des problèmes de santé, car le risque d’introduire des bactéries est plus grand dû aux manipulations nécessaires en lien avec la préparation de ce lait.

Il existe enfin toute une gamme de produits ciblant des besoins divers :

  • Les préparations du premier âge sont adaptées pour les nourrissons de 0 à 6 mois.
  • Les préparations du deuxième âge sont adaptées pour les nourrissons de plus de 6 mois seulement. Toutefois, elles ne sont pas nécessaires. Il est bien possible de poursuivre avec les préparations du premier âge jusqu’à l’introduction du lait de vache à l’âge de 9 à 12 mois.
  • Les préparations à base de protéines de soya peuvent être recommandées chez les enfants atteints de galactosémie. C’est une maladie héréditaire caractérisée par l’incapacité de l’organisme à métaboliser le galactose, un sucre du lait.
  • Les préparations thérapeutiques, moins intéressantes au goût et significativement plus chères, ne sont pas des substituts de choix puisqu’elles sont conçues pour répondre à des conditions médicales spécifiques comme l’allergie aux protéines de lait de vache.

Les marques principales de préparation commerciale pour nourrisson comme Enfamil™, Similac™ et Bon Départ™ fournissent suffisamment de fer dans leurs préparations de base. Toutefois, certaines marques maison de grandes chaînes de magasins offrent également des préparations commerciales pour nourrisson  (Kirkland Signature™ chez Costco Wholesale, Le choix du président™ chez Loblaws,  Parent’s Choice™ chez Wal-Mart, Compliments™ chez Sobeys, etc.). Dans ces cas, il importe de vérifier sur le tableau de valeur nutritive que la préparation fournit au moins 1mg de fer par 100 ml de préparation reconstituée.

Références

  • Bouthillier, L., Gervais, S., Robitaille, M. (2008). Guide nutritionnel - Préparations commerciales pour nourrissons et solutions entérales. CHU Sainte-Justine, Service diététique
  • Ministère de la santé et des services sociaux. (2001). L'allaitement maternel au Québec - Lignes directrices. Repéré à : http://publications.msss.gouv.qc.ca/acrobat/f/documentation/2001/01-815-01.pdf
  • Santé Canada. (2014). La nutrition du nourrisson né à terme et en santé : Recommandations de la naissance à six mois; Recommandations sur l’utilisation des substituts du lait maternel. Repéré à : http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/nutrition/infant-nourisson/recom/index-fra.php
  • Vaillancourt, V. (2009). Préparations commerciales pour nourrisson: comment les choisir? Visioconférence présentée au CHU Sainte-Justine, Montréal.

Catégories:

L’Agence de la santé publique du Canada a contribué financièrement à la production de Nourrir la vie.

Les vues exprimées ici ne reflètent pas nécessairement la position officielle de l’Agence de la santé publique du Canada.