Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Un bébé prématuré ou de faible poids à la naissance court-il plus de risques de complications ?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
— Mis à jour le :
premature-faible-poids-risques-de-complications

Oui. Les bébés prématurés ou de faible poids de naissance sont plus à risque de complications et de mortalité néonatale et infantile que les bébés nés à terme ou de poids santé. Grâce aux interventions nutritionnelles réalisées auprès des mamans pendant la grossesse au Dispensaire diététique de Montréal (Dispensaire), le taux d’incidence de bébés prématurés et de faible poids est diminué.

La prématurité

La prématurité est définit par un âge gestationnel à la naissance qui n’atteint pas 37 semaines complètes. Au Canada, comme dans les autres pays industrialisés, la prématurité est la première cause de mortalité néonatale et infantile.

Les risques associés sont nombreux : une plus grande incidence de paralysie cérébrale,  d’insuffisance respiratoire aiguë, de complications gastro-intestinales et d’un système immunitaire moins bien développé. De plus, des problèmes de motricité à long terme sont plus souvent observés chez les prématurés.

Le tableau ci-dessous permet de comparer le taux d’incidence de naissances prématurées du Dispensaire aux taux observés ailleurs au Canada.

Naissances prématurées Pourcentage
Canada (2011) * 7.9 %
Québec (2012) * 7,1 %
Dispensaire (2013) 4,0 %

* données de l’Institut canadien d’information sur la santé portant sur toute la population. Les données du Dispensaire concernent sa clientèle composée de familles à faibles revenus du Grand Montréal.

Le faible poids à la naissance

Un bébé a un faible poids de naissance (FPN) lorsqu’il naît à moins de 2500 g (5½ livres). Ces bébés ont un risque plus élevé de maladies respiratoires, de retard de croissance et de développement lors de l’enfance, ainsi que des difficultés du développement cognitif et du langage. De plus, à l’âge adulte, ils sont plus nombreux à présenter des maladies du cœur, de la tension artérielle élevée et du diabète de type II. Il semble également que les bébés ayant un petit poids à la naissance soient prédisposés aux problèmes de santé mentale, à la délinquance et à la toxicomanie.

Le tableau ci-dessous compare les différents pourcentages de FPN, dans la population du Canada et du Québec avec ce pourcentage chez la population suivie au Dispensaire, qui est une population à faibles revenus.

Faible poids à la naissance (FPN) Pourcentage
Canada (2013) ** 6,0 %
Québec (2013) ** 5,7 %
Dispensaire (2014) 4,0 %
Dans population à faibles revenus*** ~10%

** Statistiques Canada

*** Ministère de la santé et des services sociaux  

Il importe donc de réduire le taux d’incidence de la prématurité et du faible poids de naissance, puisqu’ils peuvent affecter la santé de plusieurs nourrissons.

La mission du Dispensaire est  «d’offrir un soutien nutritionnel et social aux femmes enceintes dans le besoin pour les outiller et les aider à mettre au monde des bébés en santé.»

Les clientes du Dispensaire sont plus nombreuses que la moyenne à avoir un bébé né à terme et ayant un bon poids à la naissance, malgré leurs facteurs de risque. Pour connaître les facteurs de risque d’un faible poids de naissance ou de prématurité, cliquer ici. Ces résultats saisissants sont possibles grâce à une approche personnalisée mise au point au Dispensaire, la méthode Higgins©, et à un soutien sans comparable des mères rencontrées. Le profil des facteurs de risque des clientes vues au Dispensaire est expliqué dans chacun de ses rapports annuels.