Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Mon chat peut-il représenter un risque pendant ma grossesse?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal

Les chats peuvent être porteurs d’un parasite à l’origine d’une maladie appelée toxoplasmose. Cette infection peut toucher l’enfant à naître durant la grossesse et avoir d’importantes conséquences. Certaines précautions sont donc de mise pour prévenir l’infection chez la femme enceinte.

Qu’est-ce que la toxoplasmose?

La toxoplasmose est une maladie infectieuse causée par un parasite (Toxoplasma gondii). La majorité des gens infectés ne présentent aucun signe ou symptôme, ce qui en fait une maladie peu connue. Toutefois, la toxoplasmose peut avoir des conséquences néfastes pour la femme enceinte et le bébé à naître. Cette infection parasitaire peut faire apparaître les symptômes suivants :

  • fatigue;
  • fièvre;
  • maux de tête;
  • douleurs musculaires;
  • inflammation des ganglions;
  • lésions oculaires.

La prévalence de la toxoplasmose varie largement d’une population à l’autre. En 1999, on estimait que le taux de toxoplasmose chez la femme enceinte variait entre 8 et 10 % au Canada. Par contre, certains experts estiment que 90% des femmes enceintes sont à risque d’infection.

La toxoplasmose peut être transmise par le placenta

La toxoplasmose congénitale survient lorsque la femme enceinte (ou en voie de l’être) contracte la toxoplasmose et la transmet au fœtus (ou à l’embryon). Le risque de transmission de la mère au fœtus, faible pendant le premier trimestre, augmente à mesure que progresse la grossesse.  Plus la transmission de la toxoplasmose à l’enfant à naître survient tôt durant la grossesse, plus les conséquences risquent d’être graves. Voici celles qui sont les plus rapportées :

  • fausse-couche (mortinaissance);
  • accouchement prématuré;
  • microcéphalie (tête anormalement petite) ou hydrocéphalie (accumulation de liquides dans le cerveau);
  • Des dommages permanents aux yeux et au cerveau,

Certains bébés infectés par la toxoplasmose naissent sans symptôme. Toutefois, ils peuvent développer plus tard des problèmes qui y sont associés, comme une perte de vision, un retard de développement ou des crises d’épilepsie.

Les moyens à prendre pour prévenir la toxoplasmose

Le parasite à l’origine de la toxoplasmose peut se retrouver chez les animaux domestiques et sur certains aliments. Pour minimiser le risque de toxoplasmose, la femme enceinte a intérêt à adopter les pratiques recommandées d’hygiène et de manipulation des aliments; ces pratiques s’appliquent au nettoyage des mains et des surfaces de travail, à la préparation des fruits et légumes et à la cuisson des viandes, volailles et poissons.

Les humains sont aussi fréquemment infectés par les excréments de chats ou la litière. C’est pourquoi les précautions suivantes sont de mise :

  • Éviter de changer la litière lorsque c’est possible; sinon, porter des gants et bien les laver entre chaque usage;
  • Ne pas laisser les chats s’approcher des aliments ou des surfaces sur lesquelles des aliments peuvent entrer en contact;
  • Porter des gants lors de la manipulation de la terre ou du sable qui pourrait contenir des excréments de chat.