Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Le lait de vache augmente-t-il la production de mucus chez l’enfant enrhumé ou asthmatique ?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
Lait versé dans un verre.

Selon les études scientifiques menées jusqu’à ce jour, le lait, ainsi que tout autre produit laitier, n’augmenterait pas la production de mucus (sécrétions). Ceci s’applique à tous les groupes d’âge.

Si cette croyance est si populaire, c’est dû à la texture soyeuse du lait qui recouvre la gorge après sa consommation. Cette impression serait encore plus perceptible en cas de déshydratation ou lorsque le lait consommé n’est pas suffisamment froid. Selon une étude, la boisson de soya produirait la même sensation au niveau de la gorge que le lait de vache.

La sensation de recouvrement au fond de la gorge perçue après la consommation de lait peut d’ailleurs agir comme effet protecteur lors de brûlements d’estomac.

Si l’enfant asthmatique ou enrhumé se plaint d’une impression d’épaississement au fond de sa gorge lorsqu’il consomme du lait, il est recommandé d’ajouter quelques glaçons dans son verre de lait pour le refroidir, et de s’assurer qu’il boive de bonnes quantités d’eau pour s’hydrater adéquatement.

Il n’est pas recommandé d’éviter le lait, car il s’agit d’une excellente source de calcium, vitamine D, protéines et matières grasses. Ces nutriments sont essentiels pour une croissance optimale et pour le développement des os et des dents de l’enfant. De plus, le calcium et la vitamine D sont importants pour la santé des os et des dents de l’adulte, principalement pour prévenir l’ostéoporose.

Le Dispensaire recommande aux femmes enceintes de boire 500 à 1000 ml de lait par jour, et recommande aux enfants de boire 500 ml de lait par jour.

En cas d’allergie au lait ou d’alimentation végétalienne, il est recommandé de remplacer le lait par une boisson végétale enrichie.