Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Qu’est-ce qui peut causer une intoxication alimentaire?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
— Mis à jour le :
intoxication-alimentaire

Différentes bactéries sont nuisibles durant la grossesse et peuvent causer une intoxication alimentaire. Il est retrouvé, entre autres, l’E. coli et la salmonelle. Certains aliments sont à éviter pour prévenir l’ingestion de ces bactéries.

La grossesse est une période où la femme est particulièrement sujette à développer des intoxications alimentaires puisque son système immunitaire est affaibli. La future maman doit être prudente parce que les infections peuvent aussi affecter le fœtus.

Les bactéries et parasites les plus problématiques sont :

  • Escherichia coli : viandes insuffisamment cuites, jus non pasteurisés, etc.;
  • Salmonella : volaille insuffisamment cuite, fèves germées, etc.;
  • Listeria monocytogène : fromages de lait cru, charcuteries non réchauffées, etc.;
  • Vibrio : mollusques et crustacés crus;
  • Campylobacter : volaille insuffisamment cuite;
  • Bacillus cereus : riz et pâtes cuits à l’avance et non refroidis correctement;
  • Toxoplasmose : Viandes et fruits de mer insuffisamment cuits, lait cru, sushis ;
  • Anisakis (parasite) : Poissons crus.

Les poissons et fruits de mer crus (et les sushis qui en contiennent) peuvent aussi être contaminés avec des métaux lourds et l’hépatite A.

Il n’est pas recommandé de consommer les aliments suivants durant la grossesse parce qu’ils risquent de transmettre des micro-organismes pathogènes :

  • Viandes de charcuterie non séchées et non cuites (mortadelle, rosbif en tranches, poitrine de dinde en tranche, etc.);
  • Saucisses à hot-dog non cuites;
  • Produits laitiers non pasteurisés (fromage de lait cru, fromage à pâte molle);
  • Jus réfrigérés non pasteurisés (N.B. Les jus que l’on retrouve sur les tablettes sont pasteurisés. Par contre, certains jus réfrigérés ne le sont pas.) Pour en savoir davantage, suivez ce lien;
  • Pâtés et viandes à tartiner réfrigérés;
  • Œufs crus ou produits en contenant;
  • Germes crus (luzerne, radis, haricots);
  • Poisson cru (sushis de poisson cru).

Les symptômes le plus fréquents associés à intoxication alimentaire sont les crampes abdominales, la diarrhée, des vomissements et parfois de la fièvre. La listéria et la toxoplasmose peuvent causer un avortement (1er trimestre), une malformation congénitale (2e trimestre) ou une naissance prématurée (3e trimestre). À noter que la toxoplasmose se transmet aussi par les excréments de chats. Si vous avez un chat à la maison, demandez à quelqu’un d’autre de changer la litière ou portez des gants et lavez-vous les mains à l’eau chaude savonneuse après chaque nettoyage.

D’autres méthodes reliées à la préparation des aliments doivent être respectées afin de minimiser le risque de contact avec les bactéries nuisibles. Pour en savoir plus, consultez l’article Comment prévenir les intoxications alimentaires durant la grossesse ?