Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Une grossesse multiple présente-t-elle plus de risques qu’une grossesse unique?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
— Mis à jour le :
grossesse-multiple-risque

Oui. Les risques de prématurité, de faible poids à la naissance et de complications chez la mère ou ses fœtus sont plus importants lors d’une grossesse multiple. Cependant, un gain de poids adéquat pendant la grossesse et une alimentation optimale peuvent réduire ces risques.

Environ une fois sur deux, une grossesse multiple mène à la naissance d’enfants prématurés. Au Canada, en 2004, 57 % des jumeaux sont nés prématurément. Le risque d’un faible poids à la naissance est aussi plus élevé. Ces augmentations peuvent s’expliquer par l’espace limité dans l’utérus et la compétition pour les nutriments que se livrent les fœtus.

La grossesse multiple augmente aussi le risque de complications chez la mère, telles que l’hypertension, la pré-éclampsie, le diabète gestationnel et l’anémie par carence en fer.

Afin de prévenir la prématurité et le faible poids de naissance chez les nouveau-nés ainsi que les répercussions qui y sont associées, le gain de poids adéquat est très important lors d’une grossesse multiple.

La grossesse multiple est très exigeante étant donné la présence de deux bébés à nourrir. Des études démontrent qu’elle requiert davantage d’énergie et de nutriments qu’une grossesse unique. Avoir une alimentation abondante, équilibrée et variée, diminue le risque de déficience nutritionnelle chez la femme enceinte et permet à ses bébés de naître en santé, avec un bon poids et de bonnes réserves de nutriments. Au Dispensaire diététique de Montréal, il est recommandé d’accompagner la multivitamine prénatale d’un autre supplément de multivitamine et minéraux contenant du fer, du cuivre et de la vitamine B6  pour permettre à la maman de combler ses besoins augmentés en vitamines et minéraux.

Toute femme vivant une grossesse multiple devrait bénéficier d’une évaluation nutritionnelle par une nutritionniste pour s’assurer que son alimentation est adéquate dans le but de diminuer les risques de carences nutritionnelles, d’hypertension gravidique (reliée à la grossesse), de prématurité et de petit poids à la naissance.

Références

  • Agence de la santé publique du Canada. (2008). Rapport sur la santé périnatale au Canada. Document archivé. Repéré à : http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/2008/cphr-rspc/index-fra.php
  • Dubois, S., Dougherty, C., Duquette, M., Hanley, J.A. et Moutquin, J. (1991). Twin pregnancy: the impact of the Higgins Nutrition Intervention Program on maternal and neonatal outcomes. American Journal of Clinical Nutrition, 53(6), 1397-1403.
  • Dietitians of Canada. Multi-fetal Pregnancy Practice Guidance Summary. in Pen : practice-based evidence in nutrition. Last update : Nov 23, 2009. Access only by subscription.
  • Goodnight, W. et Newman, R. (2009). Optimal nutrition for improved twin pregnancy outcome. Obstetrics & Gynecology, 114(5), 1121-34.

Catégories:

L’Agence de la santé publique du Canada a contribué financièrement à la production de Nourrir la vie.

Les vues exprimées ici ne reflètent pas nécessairement la position officielle de l’Agence de la santé publique du Canada.