Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Est-ce que la femme enceinte devrait faire le jeûne du Ramadan ou pas ?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
— Mis à jour le :
femme-enceinte-jeune-ramadan

Peut-être, cela dépend de l’état de santé de la femme enceinte.

La décision de faire le jeûne durant la grossesse est une décision personnelle. Il est mentionné dans le Coran qu’il est permis pour toute femme enceinte de ne pas jeûner. Cette règle est particulièrement applicable si elle expose le fœtus ou la mère elle-même à des risques comme la prématurité, une naissance de petit poids ou une baisse du taux de sucre. Cependant, si elle est en bonne santé et se sent suffisamment forte pour faire le jeûne, elle a le choix de le faire.

Avant d’entamer le jeûne, il est important de considérer les points suivants :

  1. La période du Ramadan varie à chaque année. Si le Ramadan est durant l’été, la période de jeûne est plus longue et la chaleur augmente le risque de déshydratation. Il est très important de bien s’hydrater plusieurs fois tout au long de la nuit.
  2. Une mère avec un bon poids et en santé pourra mieux gérer le stress du jeûne. Pour cette raison, il est conseillé pour la femme enceinte de bien se préparer si elle a l’intention de jeûner. Il faut considérer l’adoption de bonnes habitudes alimentaires avant même le début du Ramadan. Le fait d’avoir de bonnes réserves assurera que le bébé reçoive suffisamment de nutriments pour sa croissance durant cette période. Consulter une nutritionniste dans les cas d’incertitude.
  3. Le stade de la grossesse peut affecter la décision de jeûner ou pas. Comme le premier trimestre est caractérisé par le développement du placenta et des organes vitaux du fœtus, il est important que ce dernier reçoive tous les nutriments nécessaires pour cette phase de construction. De plus, une grande majorité de femmes enceintes ressentent souvent des nausées, des vomissements, des brûlures d’estomac ou présentent d’autres conditions qui peuvent limiter leurs apports alimentaires durant le premier trimestre.
  4. Au troisième trimestre, le fœtus prend 65 % de son poids total. Comme il s’agit d’une période de croissance intense du bébé qui requiert beaucoup d’énergie, la mère peut ressentir une très grande fatigue durant cette période. Le jeûne est particulièrement déconseillé durant cette période puisque le bébé est privé de nutriments essentiels pendant plusieurs heures. Il est d’ailleurs mentionné dans le Coran que si la femme se sent trop faible dû à une grossesse, elle est dans le devoir de ne pas faire le jeûne.

 

Si la femme enceinte désire faire le jeûne du Ramadan, cliquer ici pour savoir quels aliments favoriser.

Catégories:

L’Agence de la santé publique du Canada a contribué financièrement à la production de Nourrir la vie.

Les vues exprimées ici ne reflètent pas nécessairement la position officielle de l’Agence de la santé publique du Canada.