Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Faut-il éviter tous les sucres de son alimentation lors d’un diabète gestationnel?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
faut-il-eliminer-tous-les-sucres-de-son-alimentation-lors-dun-diabete-de-grossesse

Non. Les sucres (les glucides) ne sont pas éliminés de l’alimentation, car c’est la principale source d’énergie pour la mère et son bébé. Toutefois, les sucres raffinés (sucre ajouté) sont à éviter.

Il est surtout important d’avoir une alimentation équilibrée tout au long de la journée pour maintenir un taux de sucre dans le sang optimal. Plus concrètement, une alimentation équilibrée est composée de 3 repas et collations par jour, semblables à l’assiette équilibrée. Il est important de spécifier également qu’aucun groupe alimentaire ne doit être éliminé. Toutefois, les aliments riches en fibres et les protéines doivent être privilégiés alors que les aliments sucrés (riches en sucre ajouté) et les jus sont à éviter.

À privilégier

Aliments riches en fibres

Sources de protéines

Avoine Œufs
Quinoa Viande et volaille
Pâtes alimentaires de blé entier Poissons et fruits de mer
Riz brun Noix et arachides
Orge Légumineuses (aussi riche en fibres)
Pain, pita, tortillas et autres, de blé entier ou de grains entiers Soya, tofu
Céréales à déjeuner riches en fibres

(Par portion de 55g : 4 g et plus de fibres + 10 g et moins de sucre)

Produits laitiers
Légumes

 

À éviter

Aliments sucrés (sucre ajouté)

Gâteau, muffin, biscuit, pâtisserie, etc. commerciaux
Miel, confiture, sucre, sirop d’érable, mélasse, etc.
Pouding, compote sucrée, etc.
Céréales à déjeuner sucrées (ex : froot loops, sugar crisps, frosted flake, etc.)
Boissons gazeuses, lait aromatisé, boissons et jus de fruits

Les fibres alimentaires, qui se retrouvent également dans les graines, les fruits et les légumes, et les protéines sont très favorables au contrôle du diabète, puisqu’elles ralentissent l’absorption du sucre lors de la digestion. Ainsi, le sucre consommé se retrouve moins rapidement et en moins grandes quantités à la fois dans le sang.

L’équilibre alimentaire tout au long de la journée est primordial, pour aider à répartir les sucres (les glucides) consommés dans la journée et maintenir une quantité normale de sucre dans le sang. En d’autres mots, la quantité de sucre consommée à un repas doit correspondre à la quantité de sucre que le corps est en mesure d’utiliser pour éviter de trop grandes fluctuations du niveau de sucre dans le sang (glycémie).

Les conseils suivants s’appliquent également afin de maintenir un bon taux de sucre dans le sang tout au long de la journée :

  • Ne pas sauter de repas
  • Prendre les repas et les collations à des heures régulières : les repas aux 4-6 heures et les collations aux 2-3 heures après le repas
  • Aux repas, consommer plus de légumes que de produits céréaliers
  • Choisir des collations qui regroupent un produit céréalier de grains entiers ou un fruit combiné à une source de protéines.
  • Adapter les recettes pour diminuer la quantité de sucre
  • Faire de l’activité physique quotidiennement (ex : marcher 30 minutes après le souper)

Pour en savoir plus, consultez le guide suivant.

Il est retrouvé sur le marché des substituts de sucre, appelés édulcorants, qui donnent un goût sucré aux aliments sans faire augmenter le taux de sucre dans le sang. Pour en savoir plus  sur leur sécurité durant la grossesse, consultez l’article suivant.

Enfin, suite à un diagnostic de diabète de grossesse, il est nécessaire de consulter une nutritionniste et de surveiller régulièrement sa glycémie.