Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Est-ce que les oméga-3 dans le poisson sont détruits avec la cuisson ?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
Saumon et asperges sur une planche à découper

Cela dépend du mode de cuisson : la cuisson au four n’affectera pas son contenu en oméga-3, contrairement à la friture.

Il est préférable de privilégier les techniques de cuisson à chaleur sèche (ex : poisson cuit au four ou au barbecue) ou à chaleur humide (ex : poisson poché, cuit à la vapeur ou à la mijoteuse). Le poisson en conserve peut également représenter une bonne alternative.

Dans le cas où le poisson est cuit dans l’huile à haute température, il est préférable de choisir des huiles qui ne se dégradent pas à haute température.

Pour en connaître davantage sur les poissons et les oméga-3 pendant la grossesse, cliquer ici.

Références

  • Castro-González, Isabel, Ana Gabriela Maafs-Rodríguez, et Fernando Pérez-Gil Romo. "Effect of six different cooking techniques in the nutritional composition of two fish species previously selected as optimal for renal patient’s diet." Journal of food science and technology 52.7 (2015): 4196-4205.
  • Chow, C. K. (2000). Fatty acids in foods and their health implications. New York: Marcel Dekker.
  • Gladyshev, M. (2006). Effect of way of cooking on content of essential polyunsaturated fatty acids in muscle tissue of humpback salmon. Food Chemistry, 96(3), 446-451.
  • Schneedorferová, Ivana, Aleš Tomčala, et Irena Valterová. "Effect of heat treatment on the n-3/n-6 ratio and content of polyunsaturated fatty acids in fish tissues." Food chemistry 176 (2015): 205-211.

Catégories:

L’Agence de la santé publique du Canada a contribué financièrement à la production de Nourrir la vie.

Les vues exprimées ici ne reflètent pas nécessairement la position officielle de l’Agence de la santé publique du Canada.