Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Est-ce que je peux boire du kéfir durant ma grossesse?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal

Oui, tout dépendant de sa pasteurisation, du type de kéfir et des précautions ayant été prises lors de sa préparation (s’il s’agit d’un kéfir fait maison).

Il existe deux types de kéfir, soit le kéfir effervescent et celui non-effervescent (indiqué sur l’emballage). Le kéfir effervescent n’est pas recommandé durant la grossesse, dû au fait qu’il renferme une petite quantité d’alcool.

Bien que peu d’études aient été faites à ce sujet, il semblerait que le kéfir non-effervescent acheté en épicerie soit sécuritaire durant la grossesse, à condition qu’il soit pasteurisé. Le taux d’acidité du produit empêche le développement de mauvaises bactéries pouvant entraîner la listériose.

Toutefois, il est risqué de préparer son propre kéfir à la maison durant la grossesse. La préparation du kéfir demande un contrôle très strict des températures tout au long du processus pour éviter la prolifération de mauvaises bactéries dangereuses pour la santé de la femme enceinte et de son fœtus. Il est difficile d’assurer ce contrôle avec précision à la maison. Si le kéfir fait maison est pétillant, cela signifie qu’il est de type effervescent, et qu’il devrait donc être évité.

Il est à noter que tous les types de kéfir sont sécuritaires s’ils sont cuits suffisamment longtemps et à température élevée (ex : muffins préparés avec du kéfir).

Références

  • Santé Canada. (2018).

Catégories:

L’Agence de la santé publique du Canada a contribué financièrement à la production de Nourrir la vie.

Les vues exprimées ici ne reflètent pas nécessairement la position officielle de l’Agence de la santé publique du Canada.