Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Quels comportements peuvent être adoptés durant la grossesse pour diminuer les facteurs de risque de faible poids de naissance et de prématurité?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal

Adopter un style de vie qui inclut une alimentation saine et variée, l’activité physique, la prévention ou le contrôle de certaines conditions médicales peuvent éviter certains facteurs de risque.  De plus, la gestion du stress et un soutien familiale ou professionnel dans certains cas peuvent réduire les comportements à risque.

Pour en savoir plus sur les conséquences de prématurité et faible poids à la naissance, cliquer ici.

Alimentation

Il est crucial que la femme enceinte prenne 3 repas équilibrés par jour et des collations nutritives, avec des aliments variés. Pour plus de renseignements, consultez les outils suivants :

Avoir un poids santé avant la grossesse (IMC entre 18,5 et 24, 9) aide à éviter certains facteurs de risque et donc une perte de poids peut être recommandée avant la grossesse. Lorsque la femme enceinte est obèse durant la grossesse, il ne faut pas restreindre l’alimentation ou chercher à perdre du poids. Pour atteindre l’objectif de gain de poids sans le dépasser, c’est l’équilibre et la qualité de l’alimentation qui seront les meilleures stratégies. Si la femme présente de la maigreur ou de l’obésité pré-grossesse, il est toujours préférable de consulter une nutritionniste.

Activité physique

L’activité physique de façon modérée offre plusieurs bénéfices pour la femme enceinte (s’il n’y a pas de contre-indications), incluant l’impact sur le poids. Il est recommandé de pratiquer 30 minutes d’activité physique d’intensité modérée à tous les jours. Pour en savoir davantage sur ce sujet, consultez l’article suivant.

Conditions médicales : Diabète et hypertension

Le diabète durant la grossesse nécessite un contrôle très serré. Si la femme enceinte est diabétique avant la grossesse, un suivi médical en diabète est nécessaire avant d’être enceinte. Si le diabète se développe pendant la grossesse (diabète gestationnel), la femme enceinte sera suivie dans une clinique de grossesse à risque. Les recommandations données devront être suivies à la lettre. Avoir un indice de masse corporelle de 25 kg/m2 ou moins avant la grossesse aide à prévenir le diabète de grossesse.

Une alimentation saine, équilibrée et variée, l’activité physique et une prise de poids selon les recommandations, en évitant un gain de poids trop important, peuvent aider à prévenir l’apparition de l’hypertension  et le diabète de grossesse.

Gestion du stress

Si la femme enceinte est stressée dû à sa situation financière ou conjugale, elle devrait être dirigée vers des ressources communautaires ou son CLSC pour recevoir le support requis (voir plus bas).

Des exercices de relaxation ou des techniques de gestion du stress peuvent alors être suggérés. Cela inclut des exercices de respiration, du yoga, la natation, la marche, la médiation, le massage ou la musique ou art-thérapie.

Comportements à risque

Les comportements à risque (alcool, cigarette et drogue) devraient être évités pour toutes les femmes enceintes. Pour en savoir plus sur, consulter les articles suivants sur le tabac et la drogue.

Toute femme présentant un ou plusieurs des facteurs de risque modifiables bénéficierait grandement du support de professionnels de la santé. Voici les ressources disponibles en cas de situations à risque.

Endroits où référer

  •  Dispensaire diététique de Montréal

2182, avenue Lincoln

Montréal, Qc

H3H 1J3

(514) 937-5375

Catégories:

L’Agence de la santé publique du Canada a contribué financièrement à la production de Nourrir la vie.

Les vues exprimées ici ne reflètent pas nécessairement la position officielle de l’Agence de la santé publique du Canada.