Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Le supplément d’acide folique est-il essentiel pendant la grossesse ?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
Supplément acide folique

Oui.
Santé Canada recommande aux femmes enceintes de prendre un supplément d’acide folique de 0,4 mg par jour tel qu’inclut dans les MULTIVITAMINES PRÉNATALES. En fait, il est recommandé de prendre une multivitamine prénatale par jour idéalement dès trois mois avant le début de la grossesse (préconception) et jusqu’à la fin de la grossesse.

La société des obstétriciens et gynécologues du Canada recommande, quant à elle, de poursuivre la prise du supplément de 4 à 6 mois après la grossesse ou pour toute la durée de l’allaitement.

L’acide folique, ou vitamine B9, contribue au développement des cellules du sang, du cerveau et du système nerveux. Cette vitamine joue un rôle important dans la prévention des malformations du tube neural chez le fœtus, ces dernières pouvant survenir au niveau du cerveau, du crâne ou de la colonne vertébrale. Le Spina bifida fait partie de ces malformations. Il résulte d’un défaut de fermeture du tube neural qui peut causer des handicaps physiques ou des déficiences mentales importantes chez le nouveau-né.

La vitamine B9 est présente sous forme de folates dans les aliments et sous forme d’acide folique dans les suppléments. Au-delà d’une alimentation équilibrée, des aliments riches en folates devraient être consommés chaque jour par les femmes enceintes tout comme par toutes les femmes en âge de procréer, sachant que les grossesses ne sont pas toutes planifiées.

On retrouve le folate principalement dans les légumes verts foncés (épinards, brocoli, etc.), les légumineuses (lentilles, pois-chiches, etc.), les farines et pâtes enrichies (fabriquées au Canada et aux États-Unis) et les fruits de couleur orange. Le tableau suivant des Diététistes du Canada montre les principales sources de folates dans les aliments.

Les besoins en acide folique sont plus importants pendant la grossesse et l’allaitement. Ainsi, l’apport en acide folique par l’alimentation n’est souvent pas suffisant pour combler ces besoins et doit être complété par le supplément d’acide folique contenu dans la multivitamine prénatale afin d’offrir une protection maximale contre le risque d’anomalies du tube neural.

Il est à noter cependant que certaines femmes peuvent avoir besoin d’une dose encore plus élevée d’acide folique. Ce sujet est abordé dans l’édition suivante.

Références

  • Directive Clinique de la SOGC. (2015). Supplémentation préconceptionnelle en acide folique / multivitamines pour la prévention primaire et secondaire des anomalies du tube neural et d’autres anomalies congénitales sensibles à l’acide folique. Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada, 37(6), S1-S19. Repéré à : http://sogc.org/wp-content/uploads/2015/06/gui324CPG1505F.pdf
  • anté Canada. (2010). Lignes directrices sur la nutrition pendant la grossesse à l’intention des professionnels de la santé – Le folate contribue à une grossesse en santé. Repéré à http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/pubs/nutrition/folate-fra.php

Catégories:

L’Agence de la santé publique du Canada a contribué financièrement à la production de Nourrir la vie.

Les vues exprimées ici ne reflètent pas nécessairement la position officielle de l’Agence de la santé publique du Canada.