Nourrir la vie Un programme du Dispensaire | La référence en nutrition périnatale, de la grossesse au nourrisson.

Puis-je prendre des produits naturels comme la chlorophylle et la spiruline durant ma grossesse pour augmenter mon apport en fer?

Publié le :
Par : L’équipe de nutritionnistes de Nourrir la vie | Dispensaire diététique de Montréal
prendre-produits-naturels-chlorophylle-et-la-spiruline-durant-ma-grossesse-pour-augmenter-mon-apport-en-fer

Il est très délicat de recommander ou de consommer un produit de santé naturel chez une femme enceinte, car il y a actuellement très peu d’étude sur ces produits. En conséquence, leur sécurité et l’innocuité ne sont pas toujours bien connues.

La chlorophylle

Il n’y a aucune étude sur ce produit de santé naturel (PSN). La chlorophylle est utilisée en remplacement du supplément de fer puisqu’elle semble très concentrée en ce minéral. Il est donc important de vérifier la teneur en fer du PSN et de ne pas dépasser la dose de fer présente dans un supplément prénatal variant entre 27 mg et 35 mg de fer, pour éviter une surcharge en fer. Toutefois, comme il y a un grand manque de données en ce qui concerne la sécurité de ce PSN durant la grossesse, aucune recommandation ne peut être émise. En cas de doute, il est toujours préférable de s’abstenir.

La spiruline

La spiruline est également consommée pour augmenter son apport en fer. Elle est obtenue des cyanobactéries, des bactéries aussi appelées algues bleues. Il y a quelques études sur la spiruline, mais en quantité insuffisante. Bien qu’il semble y avoir des effets bénéfiques, il y aurait aussi des effets potentiellement néfastes. En outre, la spiruline vendue sur Internet pourrait contenir des toxines produites par les cyanobactéries. Des toxines qui affectent le système nerveux (neurotoxines) ont déjà été détectées dans des préparations de spiruline. De plus, un cas d’hypercalcémie (taux de calcium au-delà de la normale) sévère chez le nouveau-né a été rapporté chez une femme ayant consommé quotidiennement durant sa grossesse de la spiruline.

Cela dit, une fois de plus, il y a un manque de données sur la consommation de spiruline durant la grossesse. Bien qu’il semble y avoir eu qu’un seul cas d’hypercalcémie rapporté dans la littérature, la sécurité et l’innocuité de la spiruline sont considérablement remises en doute. Aucune recommandation ne peut être émise.

Certaines femmes consommeront la chlorophylle  et la spiruline en remplacement de la multivitamine prénatale. Or, spécifions que la multivitamine prénatale est importante pour le fer, mais aussi pour l’acide folique, la vitamine D, B12, C, A, etc. La multivitamine prénatale est conçue pour les besoins spécifiques de la femme enceinte, en respectant les doses maximales tolérables. Pour la santé de la mère et du bébé, la multivitamine prénatale demeure le choix le plus judicieux et sécuritaire.

Des croyances portent sur la chlorophylle comme étant un cicatrisant, un antioxydant et un anti cancer, et sur la spiruline aussi comme antioxydant. Or, à ce jour, ces propriétés ne sont pas démontrées. Peu importe pour quelles raisons ces PSN sont consommés, il faut demeurer prudent. Avec leur teneur qui semble concentrée en fer, la consommation de chlorophylle et de spiruline représente un risque d’apports trop élevés en ce minéral. Dans tous les cas, le pharmacien devrait être consulté, car c’est le professionnel ayant le plus d’expertise en matière de suppléments et produits naturels.